JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

AOMORI Nebuta: Le Grand Matsuri du Nord

Nous sommes à Aomori pour assister au traditionnel Nebuta Matsuri!

 

IMG_4333-001.JPG

Aomori est la ville située le plus au nord de l'île de Honshu.

C'est le principal point de départ des ferrys en direction de l'île de Hokkaido.

La récente ouverture de la ligne Shinkansen qui relie les deux îles en passant par le tunnel "Hakkoda" long de 26,5 kilomètres et les nombreux vols charters entre Tokyo et Sapporo ont grandement diminué le trafic dans la capitale de la préfecture.

Mais le festival Nebuta n'a rien perdu de sa superbe et draine chaque année trois millions de visiteurs.

 

Ces festivités durent une semaine et se déroulent du 2 au 7 août.

Chaque soir, on peut assister à un défilée de chars manoeuvrés par des hommes sur lesquels sont placées des figures composant des scènes mythiques du Japon ancestral ou tirées des spectacles de kabuki.

 

IMG_4301.JPGIMG_4180.JPGIMG_4360.JPG


 La tradition remonte à plusieurs siècles et on n'en connait pas bien les origines qui seraient dérivées des festivités de Tanabata. Les gens confectionnaient des lanternes qui, au fil du temps, ont pris des formes et des tailles différentes.

Initialement illuminées à la bougie, les figures étaient confectionnées en papier collé autour de baguettes de bambous placées sur un squelette de bois. Il était donc fréquent qu'elles s'embrasent, causant des incendies dans la ville.

Ces défilées nocturnes furent même interdits durant les époques Edo et Meiji jusqu'à ce que l'énergie électrique puisse les éclairer en toute sécurité. 

Les fils d'acier et les structures aluminium ont écarté tout danger de nos jours et les puissants éclairages LED justifient à nouveau l'appellation de festival de feu.

 

Si on n'a pas réservé de chaise payante, il convient de s'installer assez tôt pour bénéficier d'un bon emplacement. Ce soir, plusieurs centaines de milliers de personnes se massent le long du parcours.

 

IMG_3969.JPG 

Des danseurs rejoignent leurs groupes...

 

 

IMG_4004.JPGIMG_4017.JPGIMG_3974.JPG

 

En tête du cortège se trouve un énorme tambour frappé par plusieurs hommes.

 

IMG_3986.JPGIMG_4290.JPG


La nuit venue, le cortège s'ébranle dans une succession de tableaux plus colorés, bruyants et exubérants les uns que les autres...

 

 

IMG_4170.JPGIMG_4162.JPG
IMG_4090.JPG

Le défilée de déroule tous les jours sur un circuit de plusieurs kilomètres tracé dans la ville pour pour permettre à certains chars longs et larges de près d'une dizaine de mètres et de 5 à six mètres de hauteur de pouvoir évoluer en toute sécurité. Ces "monstres" sont souvent sponsorisés par de grandes entreprises japonaises.

 

IMG_4245.JPGIMG_4254.JPGIMG_4257.JPGIMG_4204.JPG


Chaque tableau est suivi par des tambours également juchés sur des chars et des musiciens jouant de la flûte et des cymbales dans un vacarme assourdissant.

 

IMG_4337.JPGIMG_4342.JPGIMG_4049.JPG
IMG_4306.JPG

 Ensuite viennent les "Haneto", danseurs habillés de kimonos multicolores qui sautent et dansent en criant "Rassera Rassera". Tout le monde peut joindre les cortèges à condition d'être habillé du costume traditionnel que l'on peut louer pour environ 5000 yens la soirée.

 

IMG_4131.JPGIMG_4185.JPGIMG_4297.JPG

 

 

L'ambiance était extraordinaire. J'ai réussi à me glisser entre les danseurs pour en profiter au maximum... même sans costume. C'était la fin de la soirée.

 

IMG_4316-001.JPGIMG_4314-001.JPGIMG_4378.JPGIMG_4376.JPGIMG_4375.JPGIMG_4384.JPG


Pour terminer, voici une vidéo qui montre tout cela mieux que je l'ai décrit:

 


 

A bientôt!



04/02/2017
16 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 363 autres membres