JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

Les temples de Nikko: Tôshô-gû

Les Japonais disent:

"Ne dites jamais Kekko tant que vous n'avez pas vu Nikko"...

Kekko veut dire: merveilleux, magnifique ou je suis satisfait. C'est le reflet de la beauté du site.

Nous ne remercierons jamais assez les ancètres qui ont oeuvrés durant des siècles d'aménagement paysager pour permettre à ces temples et sanctuaires de se fondre harmonieusement dans l'environnement naturel d'une forêt de cèdres du Japon.

Cet ensemble de temples sacrés est aujourd'hui parfaitement intégré dans un exceptionnel écrin de verdure rehaussant encore plus la beauté considérable de ce joyau.

Bienvenue dans les pas de Leyatsu Tokugawa...

En effet, cet endroit offre aujourd'hui autant de splendeurs parce que le Shogun Leyatsu Tokugawa, unificateur du Japon, avait décidé de son vivant qu'il serait le lieu de son repos éternel. Le temple Tôshô-gû devait donc être le plus beau du Japon... Et il l'est.

Commençons par l'origine du site...

A la fin du 8eme siècle, un moine boudhiste, Shodo Shonin, après avoir franchi la rivière sacrée Daiya commença à édifier le temple Rinnô-ji sur les pentes du mont NANTAI, sacré et vénéré depuis des temps immémoriaux. Le temple devint un important centre religieux . Le côté sacré de cette montagne et la beauté naturelle de la région attirant de nombreux moines.

Le village de Nikko s'est développé autour de ce temple. Au 17eme siècle, le descendant du Shogun Leyatsu Tokugawa, Lemitsu fit édifier à grands frais le temple Tôshô-gû au sommet duquel il édifia un mausolée dans lequel il fit déposer les cendre de son ailleul. La construction du temple fut confiée à des milliers d'artisant parmis les meilleurs du Japon. Elle durera deux ans. Sa surface totale des feuilles d'or recouvrant les sculptures des bâtiments ferait à elle seule plus de 6 hectares... Vingt mille cèdres du Japon furent plantés sur le site. Il en subsiste encore 13000 aujourd'hui.

Lemitsu repose lui-même dans le mausolée du temple Futarasan qui par la suite a complété Tosho-gu. 

La ville s'est ensuite développée rapidement et a été reliée à la capitale par une liaison ferroviaire, ce qui a contribué à son essort.

Aujourd'hui, plus de 90 000 personnes vivent dans cet endroit chargé d'histoire.

Je vous propose de me suivre dans la longue visite du temple TÔSHÔ-GÛ.

 

 

 


NIKKO: le temple TÔSHÔ-GU

Recherche

Vous recherchez ? :