JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

Eté 2014: Première partie, Osaka- Ishigaki

Comme promis, voici le compte rendu jour après jour de notre séjour 2014...

En venant tous les jours, vous aurez le plaisir (je l'espère...) de suivre toutes nos étapes japonaises.

 

Cette première partie comprend le voyage... jusqu'à Ishigaki. 

Le début est en bas de page...

 

Mais tout d'abord... où se trouve Ishigaki?

C'est l'île principal de l'archipel des Yaeyama situé à l'extrême ouest de la préfecture de Okinawa. C'est à deux pas (de géant) de Taiwan.


Tous les jours, je rajouterai les points des endroits visités... il suffira de zoomer.

 

28/07: Ishigaki.

C'est notre dernier jour...{#emotions_dlg.cry}

On pleure sur notre départ et l'île de Ishigaki partage notre chagrin...

IMG_1224-001.JPG
A noter le kanji de circonstance peint sur le mur de la grange voisine de notre maison... Mizu (l'eau)!

On a voulu en faire un maximum avant de prendre l'avion et on est allés dire au revoir au phare de Hirakubo, déjà vu le deuxième jour.

IMG_1243.JPG

 

En chemin, nous avons pis le temps de découvrir que des sentierss semblent mener à d'autres plages... il faudra revenir.

Dernier repas pris dans le centre historique de la ville de Ishigaki, au restaurant Painu shima.

 

IMG_1266.JPGIMG_1257.JPGIMG_1259.JPGIMG_1261.JPG
IMG_1263.JPGIMG_1265.JPG

Le tout à 1000 yens par personne...

Quelques achats de dernière minute dans une galerie commerciale toute proche...

IMG_1273.JPG

 

... et il est temps de se rendre à l'aéroport, pour restituer la voiture et prendre l'avion pour Tokyo. 

J'en suis certain... nous reviendrons. Pour l'accueil chaleureux de Patrick et Maiko que nous remercions pour leurs conseils avisés, pour la beauté de la maison, la qualité du repas et petit déjeuner que nous y avons pris... et bien sur pour essayer de faire une petite partie de tout ce que nous avions planifié et que nous n'avons pas réalisé, faute de temps, ou plutôt pour avoir trop pris notre temps là où cela nous plaisait.

Je ferme ici cet article, demain Tokyo nous accueille, nous allons essayer de nous mettre au niveau de pouvoir lui rendre cet honneur...

 

27/07: Ishigaki.

Il y a des jours ou tout commence bien, il fait beau, on trouve un site de plongée superbe,  on s'installe, s'équipe et on commence à s'approcher de la barrière de corail...

 

IMG_1093.JPGIMG_1097.JPGIMG_1110.JPG

Les poissons sont nombreux, mais pas très colorés dans les canaux menant aux tombants du récif, cette frontière brutale entre le monde minéral et le grand bleu...

GOPR0834.JPGGOPR0853.JPGGOPR0849.JPG


C'est chaque fois un spectacle fabuleux, cette impression de grand vide et que tout peut arriver, hors de la protection naturelle du récif.

Cet endroit est particulièrement dangereux car la houle peut parfois venir se fracasser sur le récif, entraînant tout ce qui flotte sur son passage.

Mais les conditions étaient bonnes, on l'a vu au début... malheureusement le temps change vite et la mer commence à se former au dessus de ma tête.

GOPR0861.JPG

 

Rien de bien violent, mais tout à coup, la lumière change, transperçant la mer de milliers d'éclairs surréalistes.

GOPR0863.JPG

 

J'étais en apnée quand l'ai remarqué cet événement et j'ai pris cette photo juste avant de remonter en surface...

GOPR0871.JPG

 

J'ai vite compris ce qui se passait au dessus de l'eau...

GOPR0873.JPG

 

J'étais au coeur d'une grosse averse tropicale, de celles qui vous mouillent de la tête aux pieds en quelques secondes, le temps d'ouvrir un parapluie... que vous n'avez jamais ici!

"Heureusement" j'étais déjà mouillé, mais sachant que le vent peut se lever aussi rapidement que l'eau tombe, j'ai préféré prendre la décision de rentrer...

Bon, là j'avais un peu de chemin à faire...

GOPR0874.JPG

 

Un conseil: ne faites pas comme moi: ne partez jamais seul en plongée...

A demain!

 

26/07: Iriomote.

En fait, nous sommes allés à Iriomote... juste pour pouvoir prendre un autre bateau pour découvrir les meilleurs sites de snorkeling. Fidèles à nos habitudes, nous avons privilégié les services d'un local plutôt que de faire partie d'un tour operator.

Nous sommes allés dans la petite île de Hatoma jima sur laquelle ne vivent que 40 personnes à l'année.


IMG_0963.JPG

Au milieu de l'estuaire, nous avons fait escale sur une petite île composée de coraux morts, apportés ici par les courants. Cet îlot est "mouvant" et change sans arrêt de place en fonction de la direction des vents.

IMG_0946.JPGIMG_0951.JPG

Question plongée, nous avons été servis! Notre accompagnatrice nous a montré des endroits sublimes, que peu de personnes ont vus avant nous.

GOPR0665.JPGGOPR0685.JPGGOPR0736.JPG

Nous avons déjeuné dans le seul resto de l'île, mélange de bar, hôtel, où se trouve également le bureau de "Yamamoto tours", notre guide et surtout point de rencontre de tous les habitants.

IMG_0969.JPG

Menu local: soba et taco rice.

IMG_0971.JPGIMG_0977.JPG

On y a rencontré un "compositeur" local avec qui nous avons trinqué.

GOPR0744.JPG

 

On est retourné plonger dans l'après midi, je me suis fait un copain sous l'eau...

GOPR0757.JPG

 

Super journée... trop courte, bien sur!

IMG_0990.JPG

 

Le temps de rentrer sur Ishigaki, le soleil allait bientôt se coucher... On lui a souhaité bonne nuit!

IMG_1041.JPG

Bonne nuit à tous!

 

25/07: Ishigaki.

Ce matin, on se lève tôt... dures vacances!

On a une demie heure de route avant de rejoindre un site de plongée réputé... pour permettre de voir une chose extraordinaire...

On est à l'heure (pour une fois) et on commence par une séance d'instruction car il faudra être habilité à descendre à 15 mètres  en deuxième partie de journée...

P7250038.JPG

Notre instructeur était spécialiste du rond de bulles créé par une onde de choc entre ses poings... un peu technique, mais les plongeurs connaissent.

Bon... après une revue de compétences basée surtout sur la sécurité, on se rend sur un site réputé...

GOPR0528.JPGP7250061.JPG

Plongée... séance photos... mais c'est quoi qui vole derrière Tsubasa?

GOPR0581.JPGP7250067.JPG

On était venus pour cela!

Voir évoluer des raies manta dans leur environnement naturel. Sublime!

Tout va bien!!!

P7250058.JPG

 

J'ai d'autres images sublimes à vous montrer... mais je les garde pour les articles à suivre.

Juste une: vous connaissez le corail bleu?

GOPR0599.JPG

A demain.

 

24/07: Taketomi.

On change d'île pour la journée... mais aujourd'hui, on ne va pas loin.

Comme les vents sont encore présents ce matin, on va sur l'île voisine de Taketomi. C'est tout petit, à une vingtaine de minutes en vedette rapide. 

Et que va-t-on y faire?

Du tourisme à la japonaise...

Comment, vous ne savez pas ce que c'est?

Un endroit est réputé pour son attractivité, tout le monde y va, voit les mêmes choses et est presque soulagé de ne pas avoir loupé "l'attraction à faire sinon tu meurs" car quand le japonais rentrera au boulot, il est certain que ses collègues lui demanderont...

"Taketomi ni ikimashitaka?" (Tu es allé à Taketomi?).

Soit il répondra fièrement : "Hai, ikimashta!" (Oui, j'y suis allé!)... soit il devra

se terrer dans le dernier tiroir de son bureau pendant des mois pour éviter les quolibets de ses "collègues"... qui eux y sont tous allés, bien sur.

Bon, je reprends: "Aujourd'hui, je suis allé à Taketomi!".



Au fait, pourquoi va-t-on à Taketomi? 

Parce que tout le monde y va!!!

Il faut dire que c'est sympa de faire "comme tout le monde", pour une fois. En plus, cela permettra à Machiko de dire à ses copines "Taketomi ni ikimashta!"

On commence par une visite du village en charrette tirée par un boeuf, au son d'un "sanchin" joué par la conductrice du char...

IMG_0692.JPGIMG_0698.JPG

L'île est minuscule et principalement occupée par le village dont on peut admirer la construction traditionnelle du haut d'une imposante tour de 10 mètres de haut posée au sommet d'un monticule...

IMG_0700.JPG

 

On prend les chemins pour... aller manger le meilleur soba de l'île

IMG_0708.JPGIMG_0713.JPG
IMG_0717.JPG

La plage est absolument magnifique avec une langue de sable qui s'enfonce dans la mer, semblant ne jamais finir...

IMG_0749.JPG

On va se quitter, la tête dans les étoiles...

IMG_0836.JPG

A demain...

 

23/07: Ishigaki.

Le Typhon s'éloigne ce matin... enfin c'est ce qui dit la très sérieuse Japan Météorological Agency dont je ne mets absolument pas en doute les compétences. 

1410-00 (2).png

 Mais quand je regarde par la fenêtre et que je vois ce spectacle, je me dis que cela doit être quelque chose de toucher le coeur du problème...

IMG_0666.JPG

 

En fait, on n'a eu "que" beaucoup de pluie et pas trop de vent. Donc la mer est restée sagement à sa place et n'est pas venue nous rendre visite (nous ne sommes à 200 mètres de la plage sur un terrain plat. Hauteur de protection des Tsunami = 4.9 mètres...). L'eau à la porte de la maison, c'est déjà arrivé en 2012.

Donc on n'a rien fait aujourd'hui...

Ou presque!

Moi, il faut que je bouge, sinon je rouille rapidement. Si je ne peux pas le faire la journée, je profite de la soirée. Rien de tel que de manger dans un endroit sympa pour se changer les idées d'une journée morose...

Usagiya: (le bistrot des lapins...)

IMG_0602.JPG

On y est à 20h30, juste le temps de dîner avant le spectacle...

(Juste une photo pour vous mettre en appétit Rigolant)

IMG_0614.JPG

Du boeuf de Ishigaki... je ne vous dis pas le délice!

Le spectacle commence... assez timidement. La chanteuse / patronne demande à chaque table d'ou ils viennent... et lorsque je dis "Furançujin" (français en japonnais), on a le droit à une salve d'applaudissements... "Sugoi!!" (Incroyable).IMG_0636.JPG

Je vais vous montrer ce qu'est la fête au Japon... cela devrait vous donner envie d'y aller. Je me suis baladé avec ma caméra "gopro" entre les tables lors de la dernière chanson "Ogijima no Orion Biru"... Je ne sais pas si les français ont la cote au Japon, mais ce soir là, je l'avais!


Allez, Bonne nuit à tous!

 

22/07: Ishigaki.

Le Typhon est l'ami de la peau... surtout quand on a des coups de soleil. (On se console comme on peut...)

Beaucoup de nuages et de vent aujourd'hui, donc une petite balade sur la plage pour se rendre compte que plonger ne sera pas possible aujourd'hui sur le site de Uganzaki, endroit majestueusement sauvage:

IMG_0034.JPGIMG_0051.JPG

 

Expérience éminemment culturelle: on s'essaie à la fabrication du shisa, le "lion gardien" symbole de l'archipel de Okinawa:

IMG_0099.JPG

Oui, ils ont été un peu "francisés": la femelle à gauche porte une baguette et un croissant et le mâle une bouteille de vin et un verre...

Nous avons également assisté à un matsuri de Honensai, la fête des moissons, à Ishigaki.

IMG_0322.JPGIMG_0441.JPG
IMG_0490.JPG
Vous pouvez imaginer la difficulté pour un homme seul de porter ces longues hampes avec un vent très fort! On a plusieurs fois frôlé l'accident, mais elles ne sont jamais tombées au sol.

A demain!

 

21/07: Ishigaki.

Ce matin, réveil tardif... malgré nous. Il faut dormir pour récupérer du décalage horaire. Moi, il me faut environ trois jours.

On a pris notre petit dej. à la maison, préparé par nos hôtes.

IMG_0004.JPG
IMG_0001.JPG

Ensuite, bien calés, on a entrepris la visite du nord de l'île, jusqu'au phare Hirakubo. Je ne mets pas trop de photos pour éviter de me faire traiter de privilégié...

Tamatorizaki:

IMG_0027.JPG

 

Phare Hirakubo
IMG_0102.JPG


On a aussi fait un peu de balnéaire... (coups de soleil garantis, je souffre ce soir...)

Et oui, la vie est dure sous ces climats!

Sunset beach

IMG_0089.JPGIMG_0079.JPG

Cherchez l'erreur...

On a enfin terminé cette éprouvante journée dans un petit resto... "Puff Puff".

IMG_0024 (2).JPG
IMG_0007 (2).JPGIMG_0010 (2).JPG

Je vous détaillerai le menu plus tard...

A demain?

Des news de notre cyclone:

1410-00 (1).png

Il a un peu dévié à l'ouest, la menace s'éloigne. Il sera au plus près dans la nuit du 22 au 23!

J'espère qu'il continuera à dévier...

 

 20/07: Ishigaki.

Ce matin, réveil matinal pour pouvoir s'enregistrer tranquillement sur le vol de 9h00 vers Ishigaki.

Avant de quitter l'hôtel Nikko, je jette un coup d'oeil à la météo japonaise sur la pages de la localisation des cyclones... et là: Horreur!

1410-00.png

 Le cyclone N° 10 de 2014 a changé de direction et remonte vers le nord... donc vers Hishigaki, même si les prospectives lui donnent une trajectoire vers l'ouest.

On va suivre cela de près. En principe, c'est pour mardi soir...

Donc on prend l'avion... et deux heures après, on découvre sous nos ailes:

securedownload.jpgsecuredownload (3).jpg

 

On y est... notre "terrain de jeux" de cette semaine!

Le temps de récupérer notre Nissans Cube de location et nous rejoignons sabs tarder "Le lotus bleu" (en français dans le texte...) Cette maison atypique pour la région  a une histoire, je la raconterai dans un article ultérieurement.

Le Lotus Bleu.jpgLe Lotus Bleu 1.jpg

On va occuper une des quatre chambres situées à l'étage. Le rez de chaussée étant partagé entre les appartements des propriétaires et les parties communes (cuisine, salle à manger, salon...)

Allez, comme le temps risque de se gâter dans les prochains jours, on va commencer à visiter...

Kabira Bay:

GOPR0218.JPG

Cap Hirabanari:

GOPR0227.JPGGOPR0238.JPG
C'est tout pour aujourd'hui...

 

19/07: Osaka

Entre l'aéroport et la gare de Namba, il n'y a "que" 40 minutes de train local à 840 yens de la ligne Nankai. C'est le moyen de transport le meilleur marché pour aller à Namba.

Le programme: Ebisubashi suji jusqu'au pont sur le canal Dotomburi... remontée jusqu'à la station de Shinsaibashi et traversée de l'avenue Midosuji pour une balade à Americamura, le quartier branché de la ville...

DSCN9856.JPG
G0110149.JPGGOPR0189.JPGIMG_0224.JPG
IMG_0229.JPG
GOPR0153.JPG
IMG_0255.JPG
IMG_0260.JPG
IMG_0281.JPG

Comme on ne fait jamais comme tout le monde, on a mangé coréen.

 

17/18 juillet.

Je passerai sur l'escale à Istanbul car nous n'avons pas quitté la zone de transit durant les deux heures d'attente entre les deux avions. A noter qu'il faut pratiquement une heure entre l'atterrissage et l'arrivée en salle d'attente. Notre avion a été parqué assez loin du terminal et le bus nous a déposés à l'autre bout de l'aéroport... qu'il a fallu traverser à pieds, la salle d'embarquement pour Osaka étant pratiquement la plus éloignée. Mais nous avions deux heures à tuer...

DSCN9819.JPGDSCN9827.JPG

Une réponse à ceux qui se demandent pourquoi Turkish Airways est moins chère que les autres compagnies? La qualité de la nourriture peut être, et la vitesse de croisière de l'avion, certainement. 10h30 au départ de Istanbul en traversant directement la chine, c'est une demie heure de plus que Lufthansa au départ de Francfort en restant au nord de la Chine... avec mille kms en moins.

Mais bon, on ne fera pas la fine bouche, on est à Osaka!

DSCN9837.JPG

 

On a passé notre première nuit à l'aéroport... à l'hôtel Nikko. Chambre classique d'un quatre étoiles japonais... je ne sais pas où ils sont allés les chercher, leurs étoiles, mais il n'y a rien d'extraordinaire dans cet hôtel ou j'avais déjà séjourné il y a quelques années. Il commence à être un peu vieillissant, mais le prix se porte assez bien...

On y a pris possession de mon dernier achat... une "gopro surf" qui me permettra de réaliser des vidéos sous marines à Ishigaki... entre autres.

DSCN9841.JPG

Un kaiten zushi pour reprendre des forces... et une bonne nuit de sommeil avant d'attaquer une journée à Osaka!

Vous connaissez le principe: des assiettes de sushis sont à disposition sur une bande transporteuse qui passe devant toutes las tables... classique. On peut aussi commander des plats spécifiques sur un écran tactile...

IMG_0205.JPG

 

La dernière invention: les assiettes commandées sont amenées à la table sur des chariots électriques ici en forme de bateau "naviguant à l'étage supérieur.

On n'arrête pas le progrès!

IMG_0209.JPG

 

Bonne nuit et à demain...

DSCN9846.JPG



19/07/2014
28 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 400 autres membres