JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

GINZA: L'empire du luxe!

Ginza, "Les champs" de Tokyo.

 

Parmi les japonaises qui ont beaucoup d'argent, il y a deux catégories: Celles qui le dépensent et celles qui le gardent. Parmi celles qui le dépensent, il y a celles qui voyagent et celle qui ne voyagent pas. Pour la première catégorie, il y a des destinations fétiches comme Paris, Londres ou Milan... Celles qui restent au Japon viennent à Tokyo et le dépensent à Ginza.

J'y vais assez souvent, mais je ne suis ni japonaise ni riche... pas de chance. 

Donc je ne fais que me balader dans ces rues et devant ces boutiques de luxe ou certaines dépensent en quelques minutes ce que le commun des mortels met plusieurs mois à gagner... 

Généralement, je n'y reste pas longtemps, pourquoi  se faire du mal inutilement...

Ginza est situé dans l'arrondissement de Chûô.

Cette partie de la ville de Edo a été gagnée sur des marécages et est restée assez pauvre durant des siècles. Après le grand incendie de 1873 qui a détruit toute cette partie de la capitale, l'administration Meiji a décidé de transformer Ginza en un modèle de modernisation. La reconstruction des bâtiments a été faite en briques réfractaires et de grandes artères ont été tracées. Ces bâtiments ont été vendus et loués très cher... donc devaient rapporter beaucoup pour rentabiliser l'investissement. Ils ont donc été occupés par des centres commerciaux  , des sièges de journaux et d'entreprises de part et d'autre de la promenade entre les ponts Shinbasni et Kyôbashi.

 

Ginza.jpg

Photo de la maquette du musée "Edo-Tokyo".

Tous ces bâtiments ont aujourd'hui disparu, victimes du grand tremblement de terre du Kanto en 1923 ou des bombardements américains en 1945. Seul le célèbre magasin Wako, coiffé de la tour d'horloge Seiko a été reconstruit dans le même style.

Toutes les grandes marques de luxe de la planète sont représentées dans le quartier et on y trouve également des showrooms de voitures ou de hautes technologies grand public. J'ai visité "apple store", sur huit étages avec un niveau réservé à un amphithéâtre de démonstrations.

Mais les effets de la crise se font également sentir et la baisse des loyers a permis à des marques comme Uniqlo, Gap ou Forever 21 de s'y implanter.

 

 

 

Comme le montrent ces deux dernières photos, si on s'éloigne un peu des grandes artères commerçantes, on trouve aussi des petites rues très sympas à Ginza. J'y ai même vu un bistrot "comme chez nous".

A noter que les rues principales de ce quartier sont rendues aux piétons le dimanche, ce qui en fait un but de promenade familial. 



08/09/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 392 autres membres