JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

KIYOMIZUDERA

 

Kiyomizu-dera 清水寺 ) est un temple que j'affectionne particulièrement et ou je me suis rendu plusieurs fois au cours de mes nombreux séjours à Kyoto. Situé à l'est de la ville, c'est l'un des endroits les plus célèbres.

 

 

Le temple trouve ses origines en 798 mais les édifices actuels datent de 1633 Le temple tient son nom de la chute d'eau qui se trouve à l'intérieur de son enceinte: kiyoi mizu (清い水 ) signifiant "eau pure".

 

 

Le bâtiment principal du Kiyomizu-dera est célèbre pour sa plateforme, soutenue par des centaines de piliers, à flanc de colline et qui donne une vue impressionnante de Kyōto. D'ailleurs, l'expression japonaise « se jeter du Kiyomizu-dera » (清水の舞台から飛び降りるKiyomizu no butai kara tobioriru ) est l'équivalent de l'expression « se jeter à l'eau ». Cette expression a pour origine une tradition de la période EDO qui prétendait que si une personne survivait à un saut depuis la plateforme du temple, son vœu se réaliserait.

Durant la période Edo, 234 sauts ont été comptabilisés avec un taux de survie de 85,4 %. Le saut ne fait, en effet, "que" quinze mètres et la végétation peut amortir la chute... Mais cette expérience est aujourd'hui interdite. Il est donc impossible de savoir si la résistance à la chute des japonais a augmenté avec les siècles...

 

 

En contrebas du bâtiment principal se trouve la chute d'eau Otowa-no-taki, d'où trois canaux plongent dans une mare. Les visiteurs du temple boivent de cette eau dans des coupelles en fer, eau qui aurait des propriétés thérapeutiques. Il est dit que boire de l'eau des trois canaux confère santé, longévité et succès dans les études. On m'a également dit que l'on ne peut boire quà deux cascades pour que les voeux se réalisent... lesquelles choisir?

 

 

Le complexe contient de nombreux autres temples dont l'un des plus connus est Jishu-jinja, dédié à Okuninushino-Mikoto, un dieu de l'amour et des « bonnes rencontres ». A l'intérieur du Jishu-jinja se trouvent deux « pierres d'amour » placées à dix-huit mètres l'une de l'autre, distance que les visiteurs célibataires essaient de franchir les yeux fermés. L'accomplissement de ce trajet est vu comme un présage de futur rencontre amoureuse. On peut être aidé pour réaliser le parcours, mais alors cela signifie qu'un intermédiaire sera nécessaire pour rencontrer l'âme sœur. Cette version ancestrale a depuis été remplacée par MSN messenger et autres sites internet...

 

 

 

 

J'oubliais de préciser que ce temple est dédié à la déesse KANNON, incarnation de la compassion universelle.

 

 

 

 

 

 

 


 

D'autres photos du site...

 

2007-08-31_Jizo_bib.jpg

 

Je pense que je vais y retourner bientôt...



30/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 372 autres membres