JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

Le FUGU: poisson exquis ou poison mortel?

     Direction OSAKA pour un repas mémorable... enfin si on en revient car ce soir nous avons décidé d'aller déguster le poisson le plus dangereux du monde: le FUGU.

      Quartier de Umeda, notre restaurant s'appelle GENPIN FUGU et est situé sur Higashidoori




Poisson lune, ou poisson globe, ce vilain poisson est un mets très prisé au Japon, d'une texture et d'un gout particulier, à mi chemin entre fruit de mer et poulet...

Mais ce qui fait surtout son attrait, c'est qu'il doit être préparé avec attention car il contient un poison mortel dans son foie, ses intestins et ses ovaires. A ce jour il n'y a pas d'antidote connue... Donc le cuisinier qui prépare ce poisson doit être titulaire d'une licence spéciale.

Même pas peur: voici notre restaurant et son aquarium donnant sur la rue ou se prélassent nos dangereux amis...



     Le temps de nous installer à notre table, je vous propose regarder le lien suivant:
Découpe du FUGU La dextérité du cuisinier est remarquable... ainsi que la résistance du poisson!!


     Nous y voici. on va pouvoir commencer... Repas exclusivement constitué de FUGU: Panné, Grillé, en sashimi, en fondue... et même dans le verre de saké!: c'est parti pour un repas d'images...




Après ces mises en bouche, il était nécessaire de faire une petite pause. On nous avait apporté le creuset rempli de braises. La grillade de Fugu pouvait commencer!



     Quand je vous disais que cela ressemblait à du poulet...
     Mais cela donne soif de cuire à la braise: Un petit verre de Saké, o kudasai...



     Du saké chaud dans lequel baignent des nageoires de Fugu grillées... un délice.
     Mais attaquons la fondue...



     Encore un peu faim? Rizotto!!! Au parfum de fugu, bien sur. Et pour finir: une petite glace.



     Vraiment délicieux. Les effets du poison auraient du commencer bien avant notre sortie de table: donc nous avons survécu!!!
     Un dernier regard à la devanture du restaurant et nous pouvons rentrer sur Kyoto.
Un repas vraiment Pantagruélique dévoré à trois... Pas donné non plus, mais une expérience unique. Si c'est à refaire, je suis partant!



Il y a d'autres expériences à tenter: "Demandez le menu!"



04/03/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 392 autres membres