JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

Le lac CHUZENJI et la cascade KEGON

La traversée de la ville de Nikko se fait rapidement en voiture. De toute façon, il n'y a pas grand chose à voir.

 

 

On arrive en haut de la ville et sur la gauche se trouve le pont SHINKYÔ sur la rivière DAIYA qui descend du lac CHUZENJI.

Ce pont rouge marque la limite entre le réel et le sacré:  la ville et les temples. A l'origine, seul le Shogun pouvait l'emprunter. Actuellement, il est fermé à toute circulation. 

 

 

 

Quelques petits édifices composent ce lieu.

 

Nous empruntons la route à gauche après le pont pour nous rendre au lac Chuzenji à une demie heure de voiture.

On surplombe le site de kanmangafuchi:

Capture plein écran 23022014 162705.jpgCapture plein écran 23022014 162932.jpg

 

Ce lac, situé à 1230 mètres d'altitude est dominé par le mont NANTAI qui a longtemps été considéré comme sacré et interdit aux femmes, aux chevaux et aux bovins jusqu'en 1872.

Par la suite, jusqu'à l'ère Showa, sur les rives du lac se sont construites de riches demeures appartenant pour la plupart aux ambassades étrangères. Un imposant torii enjambe la route et marque l'entrée dans le site sacré.

 

 

Nous franchissons à nouveau le torii en direction de la cascade KEGON par laquelle se déverse le lac pour donner naissance à la rivière Daiya.

 

A quelques dizaines de mètres se trouve l'esplanade permettant de voir la cascade.

 

 

Pour mieux voir la curiosité géologique, un ascenseur a été installé sur le site. Une descente de 100 mètres nous permet d'avoir une superbe vue:

 

 

Magnifique... n'est ce pas?

  



02/03/2013
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 408 autres membres