JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

Le Lotus Bleu

Les possibilités de logement ne manquent pas à Ishigaki.

Entre les grands hôtels resort de luxe avec vue imprenable sur la mer et des locations plus modestes, il y a vraiment le choix.

 

En furetant un peu sur le net, je suis tombé par hasard sur une proposition de location saisonnière du "Lotus Bleu" qui a retenu mon attention, et ce pour plusieurs raisons...

Tout d'abord, le nom français qui s'explique par le fait que l'endroit est tenu par un couple franco-japonais, et ensuite, la maison a une histoire!

 

IMG_1161.JPGIMG_1159.JPG

Sans être un grand expert en architecture japonaise, et en connaissant un peu l'habitat traditionnel des îles de l'archipel de Okinawa, j'ai pu constater facilement que cette bâtisse n'est pas ici dans son environnement naturel.

Voici par exemple, une maison récente édifiée dans le style traditionnel de Okinawa que j'ai photographiée sur l'île de Miyakojima: construite en bois naturel sur un seul niveau, coiffée d'un toit à quatre pentes couvert de tuiles, elle est entourée d'un muret de pierres.

 

IMG_1893.JPG

 

Il y a quelque chose qui dénote dans le lotus bleu, n'est ce pas si on exclut le mur de pierres?

Lord d'un voyage dans la région de Takayama, j'avais eu l'occasion de visiter la rue Sannomachi, une des plus anciennes de la ville... bordée de maisons en bois.

 

IMG_8539.JPG

 

Ressemblance étonnante... n'est ce pas? 

L'histoire de cette maison prend effectivement son origine dans cette région montagneuse du centre de l'île de Honshu, appelée les Alpes japonaises.

Un riche fabricant de kimono de Ishigaki, en voyage dans cette région, tomba amoureux de cette maison et l'acheta. Ne pouvant pas rester à Takayama pour l'habiter, il lui prit alors d'idée de la ramener à Ishigaki... elle fut démontée, transportée ici en bateau et remontée exactement en son état d'origine dans le petit village de Shiraho.

Composée de trois bâtiments distincts, elle fut transformée en magasin de présentation et zone de stockage pour les kimonos... jusqu'à ce que notre commerçant décède et que sa famille retourne habiter sur Honshu en abandonnant la maison qui tomba peu à peu dans l'oubli...

C'est quelques années plus tard qu'un couple de Tokyoïtes à la recherche d'une nouvelle vie l'a découverte lors d'un séjour et a eu l'idée de la racheter dans le but d'en faire une guesthouse.  Mais tout était à faire, de l'installation de l'eau courante à celle des sanitaires jusqu'à la constructions de chambres à l'étage... Mais les plans étaient déjà dans leurs têtes...

 

ScreenHunter_7.jpg

 Photo empruntée au blog de Patrick.

Après des mois de travaux, d'efforts et de sacrifices consentis par Patrick et son épouse Maiko, voici le résultat:

 

IMG_1153.JPGIMG_1152.JPGIMG_1155.JPGIMG_1227-001.JPG

Entrons... pour une visite du rez de chaussée...

 

IMG_0012.JPGIMG_0009.JPGIMG_0019.JPG


Même le feu central traditionnel des maisons de Takayama, le "Irori" a été conservé.

Je ne sais pas combien de fois il a brûlé ici, vu les températures...

 

A droite de l'entrée, une grande salle TV et détente...

 

IMG_0013.JPGIMG_0016.JPGIMG_0015.JPG

 

A gauche, la salle à manger, jouxtant la cuisine. Un pan de mur est occupé par une bibliothèque dans laquelle les enfants peuvent consulter des livres en français.

 

IMG_0002.JPGIMG_0005.JPG

Sur réservation, on peut y prendre le petit déjeuner... fait maison.

 

IMG_0001.JPG

 

Plusieurs soirs par semaine, on peut aussi réserver son dîner... également cuisiné maison et uniquement pour les résidents.

Un subtil mélange "champuru" de cuisine Japonaise locale de Okinawa avec des arrangements gustatifs à la française.

 

IMG_0007 (2).JPGIMG_0010 (2).JPG

Un regard sur le salon permettant de se relaxer en admirant le jardin exotique surplombé d'une terrasse transparente...

 

IMG_1226.JPG

 

Les escaliers menant à l'étage occupé par les chambres donnent sur un palier au centre duquel un puits de lumière, vestige de la cheminée naturelle de l'ancien Irori, éclaire la salle en contrebas.

 

.IMG_1150.JPG

 

La chambre que nous occupions, "manta" dispose d'une douche, d'un lavabo et de toilettes séparées.

Elle peut accueillir 4 personnes. Les fenêtres donnent sur l'entrée du terrain, ce sont celles de gauche que l'on voit sur les premières vues d'ensemble. 

 

room3flag.jpg
IMG_0006-001.JPG
IMG_0008.JPG

On peut admirer la charpente apparente décorée de pièces de kimono abandonnés par les précédents propriétaires.

 

La maison est équipée de wi-fi, une machine à laver est à disposition, les chambres sont équipées d'un frigo... et sont bien sur climatisées. Le nombre de futons est disposé suivant le nombre d'occupants.

La maison est située à 200 mètres de la plage du lagon de Shiraho.

 

J'ai passé quelques heures le soir, à admirer les étoiles...

 

IMG_0836 (2).JPGIMG_0834.JPG

 Pour couronner le tout, les hôtes, Patrick et Maiko font preuve de gentillesse et amabilité continue et sont d'une très grande discrétion. Leur parfaite connaissance de l'île et leurs conseils avisés font gagner un temps considérable pour trouver rapidement les meilleurs endroits à visiter.

 

1743695_479318632180540_348819846_n.jpg

Photo empruntée à leur page facebook

 

C'est dans ce cadre superbe que nous avons passé plus d'une semaine lors de notre premier séjour à Ishigaki.

 

shirahomap1.jpgplanshiraho.jpg
shirahobanana.jpgshiraholagoon.jpg

Ces cartes et dernières photos proviennent du site internet.

 

Comme je ne doute pas que cet article vous a donné l'irrésistible envie d'y aller, voici le lien permettant d'accéder à la version en français du site internet, afin avoir d'autres infos et de pouvoir réserver:

http://www.lelotusbleu.asia/index.php?lang=fr

 

 A bientôt pour la suite...

 



02/01/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 373 autres membres