JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

Restos en stock

Quelques petits restaurants à Kyoto... et quelques plats dégustés en cette fin de décennie.

Près de notre appartement, faisant face au temple Higashi Honganji: un restaurant chinois, bondé à partir de midi. Comme il est situé près de la gare, sur Karasuma dori, axe principal entre la gare et le centre de Kyoto, on y trouve tous types de clients: des voyageurs, bien entendu, mais également des collégiens et des travailleurs: ouvriers côtoyant des commerciaux.

Les plats que nous y avons mangés:

 

Au menu: Gyoza (raviolis au porc), omelette, salade chou-pousses de soja-porc-pâtes-carottes-champignons-fruits de mer, karahage (beignets de poulet) avec du chou, crevettes à la crème mayonnaise, riz cantonnais. Un délice pour pas cher.

Lorsque nous avons voyagé sur la côte de la mer du japon. Nous nous sommes arrêtés pour visiter un magasin vendant des spécialités à base de crabe araignée. Il y avait une salle de restaurant et nous avons pris un rapide repas:

 

Au menu: crabe, fruits de mer, soupe de miso, ramen au crabe, poissons grillés et udon. Le tout avec du riz, bien entendu.

Un soir, en rentrant de visite, Machiko m'a amenés dans un restaurant de Ramen à quelques centainens de mètres de notre appartement à Kyoto. Un petit restaurant dont les mérites étaient vantés sur internet. Dans le plus pur style traditionnel japonais: une seule pièce, un comptoir séparant la dizaine de clients et les cuisiniers, une seule table pour 4 personnes dans un coin de la pièce qui mesure à peine 30 m². On attend dehors que des places se libèrent et les commandes sont prises dans la queue sur le trottoir!!

 

Les ramen sont des nouilles traditionnellement servies dans un bouillon dans lequel est cuit un accompagnement divers (viande, fruits de mer...) La particularité des ramen de ce restaurant: les nouilles et la sauce d'accompagnement sont servis séparément. Cette sauce est préparés à l'unité, chaque ingrédient est pesé et dosé très précisément. Pour manger, on trempe d'abord les nouilles dans la sauce pour les imprégner des arômes et du goût. Au final, on fait rallonger la sauce par du bouillon de cuisson des nouilles et on consomme à la cuillère le potage ainsi constitué.

Résultat: extrêmement dépaysant, très bon, relativement épicé et pas cher du tout. Rien d'étonnant à ce qu'il y ait tout le temps du monde...

Ça vous dit de consulter le menu?



04/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 379 autres membres