JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

SAGA YOSHINOGARI: voyage dans la préhistoire

 

L'histoire japonaise prend sa naissance dans la période "yayoi" qui couvre 6 siècles centrés sur le début de notre ère chrétienne.

Cette période marque deux changements fondamentaux dans la société: le début de la sédentarisation des populations coïncidant avec celui de l'agriculture du riz.

C'est dans le Kyushu, près de la ville actuelle de SAGA que se situe le plus important site archéologique du Japon ou on peut aujourd'hui voir un habitat reconstitué de cette période. 

 

 C'est en 1986 que le début de terrassement d'un centre industriel a mis en évidence ce site archéologique.

Les travaux ont duré plusieurs années, les habitations ont été patiemment reconstruites et c'est au début des années 2000 que la première partie d'un parc a ouvert ses portes.

Aujourd'hui, la reconstruction est terminée et on peut facilement imaginer quelle fut la vie à cette époque... 

 

 

1204307585_1-001.jpg

 

La partie "minaminomura", proche de l'entrée du parc, est considérée comme ayant été un village d'agriculteurs car il n'y avait aucun système de défense pour le protéger. De plus, la topographie du terrain se prête volontiers aux cultures.

 

Le premier village appelé Hiroba, situé un peu en hauteur, était pourvu d'un système de défense sommaire composé de palissades et d'un fossé large. Il semble qu'il date de la première partie de l'ère Yayoi. Certaines constructions sont montées sur pilotis pour protéger les récoltes des attaques d'animaux. D'autres, semi enterrées servaient de lieux d'habitation.

 

IMG_1989.JPG
IMG_1995.JPG
IMG_1993.JPG

La partie la plus étendue, qui correspond à la fin de la période Yayoi est constituée d'un château avec des tours de guet protégeant un village fortifié par un profond fossé et des palissades. Ce village était la partie commerciale de la ville avec des magasins et des entrepôts importants.

 

IMG_1991.JPGIMG_2078.JPG
IMG_2083.JPGIMG_2074.JPGIMG_2082.JPG

 

Nous arrivons dans minaminaikaku avec ses tours de guet et ses habitations.

IMG_2000.JPGIMG_2003.JPG
IMG_2006.JPGIMG_2008.JPGIMG_2011.JPGIMG_2020.JPG

On a ensuite traversé Nakanomura, un village qui aurait été le centre religieux de cette ville.

 

IMG_1996.JPG

 

Kitamaikaku est la dernière partie habitée. Elle est constituée d'un véritable château sur trois niveaux et de dépendances  entourés de palissades et de fossés.

 

IMG_2022.JPGIMG_2024.JPGP1040589.JPGIMG_2047-001.JPG

C'est au deuxième niveau de ce château qu'étaient prises les décisions concernant la ville ainsi que l'état constitué par la région avoisinante.

 

IMG_2030.JPGIMG_2033.JPG

Le dernier étage était destiné aux prières et aux cérémonies religieuses.

 

IMG_2041.JPG

 Non loin de ce château se trouve un tumulus qui constituait le cimetière des membres de la haute société.

 

IMG_2051.JPG

 

Cet endroit a été protégé par une structure en béton et on a l'impression d'entrer dans un sarcophage en le visitant.

Les défunts étaient placés dans de grandes jarres en terre cuite fermée hermétiquement et déposés en terre.

 

IMG_2062.JPGIMG_2060.JPGIMG_2056.JPG

Le peuple était enterré de la même manière dans un cimetière de près de 600 mètres de long au nord du site.

 

P1040596.JPG

 

Les raisons de la fin de cette époque ne sont pas connues. 

Vers la fin de la période, de grands bâtiments en brique semblent avoir été construits, défendus par des remparts en forme de V. 

Peut être le manque de ressources naturelles de la région a-t-il poussé les habitants à s'expatrier... pour mieux entrer dans la période Kofun.

 

IMG_2087-001.JPG

 

Si vous passez par Saga, je ne peux que vous encourager à consacrer quelques heures à ce lieu historique.

A bientôt!



05/06/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 392 autres membres