JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

SANZEN-IN: temple majeur de Ohara

Le temple Sanzen-in a une histoire assez compliquée.

Tout en s'en approchant, je vais essayer de la simplifier pour une meilleure compréhension...

Il fut fondé en l'an 788 par le moine Denkyo-Daidhi Saicho... pas ici, mais dans le site de Enryakuji sur le mont Hiei. 

 

IMG_3161.JPGIMG_3132.JPG

 

A l'origine, ce n'était qu'une petite construction appelée Ennyu-bo située dans le "Todo", partie centrale de Enryakuji...

Par la suite, il est devenu un temple majeur du Japon, classé dans la catégorie "Monzeki" à partir de 1130 lorsque le second fils de l'Empereur Horikawa a été nommé à sa tête comme 14 éme Grand Prêtre. 

Depuis ce temps, il a toujours été dirigé par un membre de la famille impériale.

 

Pendant que je vous racontais cela et après avoir longé quelques boutiques de souvenirs, salons de thé et petits restaurants, on arrive enfin devant la porte massive qui marque l'entrée du site.

 

IMG_3058.JPGIMG_3131.JPGIMG_3062.JPG

A cette époque, à Ohara, se trouvait un temple qui s'appelle aujourd'hui Ojogokuraku-in. Il sera ensuite déplacé sur le site de Sanzen durant l'époque "Tenmon"(1532-1555).

Au milieu du 12 eme siècle, le temple de Monzeki (car toujours dirigé par un membre de la Famille Impériale), fut déplacé à Ohara.

Après avoir changé encore plusieurs fois d'endroit, il a finalement été installé ici, sur le site de Sanzen-in en 1872... près de Ojogokuraku-in. 

C'est ces différents bâtiments que nous allons visiter maintenant...

 

phl0708sanzen_uketsuke.jpg
IMG_3067.JPG


Le Hall d'entrée donne sur un superbe jardin: Shuheki-en.

 

IMG_3073.JPG
IMG_3064.JPGIMG_3070.JPGsanzen-in-temple-garden-M.jpg

On se déplace ensuite dans "Yusei-en", un jardin de mousses jusqu'au Shinden, bâtiment plus "contemporain" construit en 1926...

 

phl0708sanzen243shinden.jpgIMG_3075.JPG

Des salles du Shinden, on peut apercevoir Ojogokuraku-in...

 

IMG_3074.JPGphl0708sanzen233gokuraku_sh.jpg

 

Dans ce bâtiment se trouvent trois statues sacrées... qu'il est interdit de photographier.

 

IMG_3125.JPGIMG_3086.JPGIMG_3078.JPG

Si on cherche bien dans le jardin de mousses, on peut faire des découvertes...

 

IMG_3077.JPGIMG_3080.JPGIMG_3088-001.JPG

Les têtes de Jizô essayaient de se dissimuler au pied de Ishidoro, la lanterne de pierre...

 

IMG_3087.JPG
IMG_3093.JPG

On monte ensuite vers le Konjikifudo qui fut construit en 1989 en passant près d'une statue de Benzaiten, déesse de la musique... changement d'époque!

 

IMG_3094.JPGIMG_3099.JPG

La partie la plus élevée du site est occupée par le Kannon-dô. 

Kannon était le Bodhisattva le plus populaire et le plus adoré en Asie. De sexe féminin au Japon, elle atteint le nirvana, l'éveil ultime mais a reporté son accession au statut de Bouddha pour aider les humains à obtenir le Salut, devenant ainsi l'incarnation bouddhiste de la compassion...

 

IMG_3101.JPGIMG_3103.JPGIMG_3106.JPG

Près de là, on trouve le jardin sec Karesansui...

 

IMG_3112.JPGIMG_3107.JPG

Des petits Jizô semblent chanter dans la mousse sous la protection d'une statue bouddhiste tandis que l'eau s'écoule en un accompagnement musical...

 

IMG_3118.JPGIMG_3114.JPGIMG_3119.JPG

En repartant, je suis passé près de la porte Suzauku-mon qui fut l'entrée principale de Ojogokuraku-in avant d'être intégré dans Sanzen-in...

 

phl0708sanzen286suzakumon.jpgIMG_3132.JPG

La boucle est bouclée...

A bientôt!



28/11/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 363 autres membres