JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

SONEZAKI OHATSUTENJIN DORI

SONEZAKI OHATSUTENJIN DORI SHOTENGAI... littéralement, cela signifie la ruelle couverte de la déesse Ohatsu à Sonezaki.

 

IMG_0833.JPG
IMG_0847.JPG

 

 

Sonezaki est un quartier  de Umeda, juste au sud de Hep five, le magasin avec une grande roue rouge sur le toit à Osaka... 

 

 

IMG_0852.JPG

 

Il commence ici... enfin juste derrière moi.

C'est un quartier de divertissements avec beaucoup de petits restaurants, de magasins et de jeux de pachinko.

La plupart se regroupent dans une ruelle couverte, une shotengai qui mène de Umeda au sanctuaire Tsuyu no Tenjinja.

Situé à deux pas de la gare, cette ruelle sécurisée par la présence d'un "koban" est un lieu de visite, de restauration et de jeux idéal pour les voyageurs disposant d'un peu de temps avant de prendre une correspondance ferroviaire.

 

IMG_0847-001.JPG

 

Le sanctuaire Tsuyuno (des pluies de septembre) fut à l'origine construit sur une des petites îles qui constituaient la ville de Osaka il y a plus d'un siècle. La baie était alors constellée par une multitude d'îles et de nombreux bancs de sable. 

Le sanctuaire tire son nom actuel du fait de la date de son festival annuel qui a lieu pendant la saison des pluies de septembre, le tsuyu.

 

IMG_1846.JPGIMG_1843.JPG

Mais qui était Ohatsu?

En fait, cet endroit tire sa célébrité d'un drame passionnel qui s'est déroulé en 1703...

L'apprenti d'un marchand de sauce de Soja, Tokubei aimais secrètement une prostituée, Ohatsu.

Grâce à son apprenti, les affaires du marchand prospéraient et lorsque le marchand voulut marier sa fille à son apprenti, celui ci refusa, ce qui entraîna la fureur de son employeur qui ruina l'employé et le chassa en le menaçant de mort.

Celui ci s'enfuit avec Ohatsu sur l'île de Sonezaki, dans la forêt bordant le sanctuaire Tsuyuno. 

Les deux amants se donnèrent la mort dans cet endroit...

C'est le dramaturge Chikamatsu Monzaemon qui porta ce drame à la notoriété en écrivant un jeu de bunraku (marionnettes japonaises) basé sur ce tragique événement.

 

IMG_0839.JPGIMG_1848.JPG
IMG_1837.JPG
IMG_1839.JPG
IMG_0842-001.JPG
IMG_1854.JPG


Le sanctuaire s'étant occupé de "l'éternité" des deux amants, sa notoriété s'en trouva grandie quand l'histoire commença à être connue.

C'est même aujourd'hui la principale "attraction" de ce lieu dans lequel tout rappelle le tragique destin de cet amour impossible.

 

IMG_0837.JPG

IMG_0838.JPG

 

Si j'en juge par le nombre d'emma qui ornent le temple, le Vrai Amour a de beaux jours devant lui à Osaka...

 

Du "Roméo et Juliette" dans le plus pur style japonais...  



02/02/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 363 autres membres