JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

TAKAOSAN. Montagne sacrée proche de Tokyo.

Takaosan est situé à une heure de train à l'Ouest de Tokyo. On y accède par la ligne Keio au départ de Shibuya. Le prix du billet est de 370 JPY.

Ce n'est pas une montagne à proprement parler car sa hauteur est modeste avec 599 mètres d'altitude. C'est malgré tout une destination très prisée des habitants de Tokyo du fait de sa proximité de la ville et surtout  parce qu'elle est considérée comme sacrée depuis plus de 1000 ans. Ce lieu est associé à deux Tengu, célèbres Kami. Ces gobelins mineurs sont reconnaissable, un par son long nez, l'autre par son bec de corbeau. Ils sont bien visibles sur de nombreuses statues tout au long du parcours principal.

 

IMG_7524.JPG

 

Sur ce lieu se trouve également le temple Yukaoin Yuki-ji, cadre de la formation des moines de l'école bouddhiste Chizan, branche de l'école Shingon. Ici sont formés des moines ascètes particulièrement endurants et des démonstrations spirituelles très fortes permettent parfois de voir ces Yamabushi (prêtres des montagnes) marcher pieds nus sur la braise sans ressentir la moindre brûlure. Ils proposent même aux spectateurs d'essayer...

 

takao_il001.jpg

 

C'est surtout un site de promenade, de trecking avec différents niveaux de difficulté suivant son état de santé, son âge ou son courage... bien sur.

Dan la deuxième moitié de Novembre, la montagne devient un lieu de visite très fréquenté pour admirer les couleurs d'automne des forêts.

Six parcours sont possibles pour atteindre le sommet. Pour les plus anciens et les moins courageux (dont je fais partie...) un funiculaire ou un télésiège permettent d'atteindre rapidement une plate forme située au milieu de l'ascension globale. La suite, par le sentier N°1 est très facile avec une voie pavée sur la majorité du parcours.

Comme j'ai quand même des restes de courage et des jambes en bon état de fonctionner, je suis redescendu par le sentier N° 4 afin de découvrir un pont suspendu. Je suis ensuite remonté par le sentier N° 6  jusqu'à la cascade  Biwa.

 

Voici le reportage photos de cette journée "nature et découvertes..." On arrive à la gare de Koyasan...

 

 

On monte ensuite le chemin N°1 vers le sommet.

Je ne me suis pas arrêté au "Beer Garden" qui propose un forfait "all you can eat an drink" de deux heures pour 3500 JPY. La foule faisait la queue plus bas que la montée d'escaliers accédant à la terrasse.

Je n'ai pas non plus été attiré par le mini zoo ou on peut voir des macaques japonais se promener en liberté au milieu des touristes. On peut parfois se demander qui est plus humain que l'autre...

A noter un arbre particulier: un cèdre avec une forme de "TAKO" (poulpe).

Deux possibilités pour affronter l'ascension: à gauche pour les costauds vers l'impressionnante volée de marches, à droite pour une ascension plus cool. Je n'ai vu personne prendre par la droite...

 

 

A noter l'impressionnante enfilade des plaquettes représentant les dons des fidèles au temple... 

On arrive ensuite au temple Yakuo-in...

 

keidai_map_en1.jpg

 

Le chemin vers le sommet traverse le temple par la porte Shitenno-mon puis Nio-mon permet d'accéder et d'armirer le Hall principal, on bifurque sur la droite des Aizen-do et Shoten-do, deux petits pavillons. 

 


 

Le temple Izuna Gongen-do a une ressemblance frappante avec l'architecture de Nikko. On reconnait la même technique de réalisation des fresques baroques. Même la rose trémière, symbole de Tokugawa figure sur les poutres de la charpente.

 

 

On arrive enfin au sommet, le sentier serpente entre les cèdres centenaires et leurs racines apparentes. L'esplanade permet une vue sur Tokyo et Yokohama d'un côté et sur Fujisan de l'autre... enfin quand le temps le permet, bien sur! J'y suis arrivé en début d'après midi et la chaleur couplée à l'humidité ambiante rendaient toute observation impossible.

 

 

Je suis redescendu par le sentier N°4 tracé a flanc de montagne. La pente est parfois vraiment impressionnante. Il ne faudrait pas glisser! On passe un ravin sur un pont suspendu. Avant de reprendre le funiculaire, j'ai admiré le paysage une dernière fois. Que cela doit être superbe par temps clair...

 

 

Arrivé à la station au bas du funiculaire, je suis reparti dans le chemin N°6 jusqu'à la cascade Biwa. Ce sentier était plus difficile que les autres...

 

 

Cette cascade fait partie du parcours initiatique des Yamabushi. ils doivent rester immobiles sous l'eau glacée qui descend de la montagne! Je me suis contenté de la regarder et de la photographier...

Il ne me reste qu'à reprendre le train pour Tokyo...

A bientôt pour de nouvelles découvertes!

 

 



29/11/2013
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 408 autres membres