JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

TAKKOKU NO IWAYA.

Nous sommes près de Iraizumi, une ville située au centre de la région du Tohoku, au nord de l'île de Honshu.

 

Le sanctuaire Takkoku no Iwaya a été reconstruit pour la dernière fois en 1961 pour ressembler (un peu) au Kiyomizzu-dera de Kyoto. Lorsque je l'ai visité en 2016, il venait d'être rénové et repeint.

 

IMG_5491-001.JPG

 

Ce temple a une histoire...

Au début du 9eme siècle, la cour de Heian étendait son territoire vers le nord-est en guerroyant contre plusieurs seigneurs de guerre régionnaux. 

L'Empereur KAMMU arriva dans une région appelée EZO, qui est de nos jours située dans la préfecture de IWATE. Ce territoire était dirigé par AKURO TAKAMIRO, un Daimio particulièrement cruel qui enlevait des femmes et des enfants des villes avoisinantes pour les réduire en esclavage et les ajouter au nombre déjà important de ses concubines.

Il les gardait enfermées dans un cachot creusé dans la roche et les tuait ensuite pour le plaisir.

 

IMG_5478.jpg

 

L'Empereur a engagé un mercenaire nommé SAKANOUE NO TAMURAMARU pour vaincre le seigneur maléfique. Sakanoue a gagné le combat et libéré les esclaves. 

A l'emplacement ou les prisonniers étaient retenus, il édifia un sanctuaire dédié à BISHAMON, le gardien des la loi bouddhiste qu'il appela ISWAYA BISHAMON.

Le site contenait à l'origine plus d'une centaines de statues dont seulement 33 sont parvenues jusqu'à nous.

Bien qu'il fut à l'origine construit comme un sanctuaire Shintoïste, un complexe de bâtiments bouddhistes a été rajouté par la secte de la Terre Pure au XII eme siècle.

 

Je vous propose maintenant la visite en images de ce lieu chargé d'histoire.

 

IMG_5480.JPGIMG_5484-001.JPG
IMG_5487.JPGIMG_5488.JPG
IMG_5490-001.JPG

Devant le HONDO,  bâtiment principal se trouve un petit étang avec un îlot...

L'étang s'appelle GAMAGAIKE, l'étang des crapauds.

 

IMG_5492-001.JPGIMG_5496.JPG

 

 

On franchit le pont pour se recueillir devant le sanctuaire Benten-do dédié à Benzaiten, la seule représentante féminine des sept divinités du bonheur de la religion bouddhiste.

 

IMG_5497-001.JPG

Vue du haut du sanctuaire...

 

IMG_5499.JPGIMG_5500-001.JPGIMG_5501-001.JPG

 

 

Sur la paroi rocheuse à droite de l'édifice on trouve un visage de bouddha, taillé dans la roche. Il n'y a aucune indication de date de réalisation.

 

IMG_5502-001.JPGIMG_5504.JPG

J'ai fait une petite vidéo du site...



Sur la droite du site, il faut monter pour voir les bâtiments du complexe bouddhiste qui s'est greffé au sanctuaire pour en assurer l'administration et l'entretien.

On peut prier Fudo myo-o, le protecteur du bouddhisme, un des rois de la sagesse dans ce bâtiment au toit de chaume.

 

IMG_5486-001.JPGIMG_5507-001.JPGIMG_5511-001.JPG

On atteint la partie la plus haute du temple...

 

IMG_5521.JPGIMG_5513-001.JPG

 

Devant ce bâtiment, ce pin sacré aurait près de 1000 ans...

 

IMG_5515.JPGIMG_5516-001.JPG

Il ne reste qu'à redescendre...

 

IMG_5514-001.JPG

 

En chemin, j'ai déniché une statuette que j'ai trouvée mignonne en apparence...

J'ai un peu changé d'avis quand j'ai remarqué ce qu'elle tenait accrochée au bout de sa lance!

 

IMG_5522-001.JPG

 

A bientôt!

 

Ce sanctuaire est ouvert tous les jours de 8h00 à 17h00.

Le prix d'entrée est de 300 yens.

 

Capture01-001.jpg



29/04/2017
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 392 autres membres