JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

TOKYO G-can. La maîtrise des innondations

Dans un passé récent, la région de Saitama au nord de Tokyo était fréquemment victime des inondations.

Les abondantes pluies de Juin, les typhons de septembre étaient une menace constante pour cette zone en forme de cuvette parcourue par quatre rivières turbulentes qui n'hésitaient pas à sortir de leur lit à la moindre averse prononcée.

Cette situation avait même tendance à empirer d'année en année, l'urbanisation galopante n'arrangeant pas le cours naturel des choses... ni celui des l'écoulement des eaux.

 

Tokyo_Hirai_French.pdf-001.jpg

 

La situation était même devenue tellement problématique que des modèles mathématiques de l'agence météorologique japonaise prévoyaient même une inondation majeure de Tokyo en cas de retour d'un typhon de l'ampleur de celui de "Kathleen" qui frappa la région du Kanto en 1947.

 

IMG_0625.JPG

 

Pour endiguer cette menace sérieuse, les autorités japonaises ont déclenché la réalisation de G-can, un ensemble pharaonique afin de détourner les eaux des rivières turbulentes dans le cours du fleuve Edogawa, bien sécurisé et évitant Tokyo.

 

IMG_0655.JPG

 

Le principe est de récupérer l'eau des rivières avant qu'elles ne débordent, d'acheminer l'eau jusqu'à un gigantesque réservoir et de la déverser ensuite dans le fleuve Edo qui contourne Tokyo par le nord.

Ces installations situées à une trentaine de kilomètres au nord de Tokyo sont pratiquement invisibles de la surface car construites jusqu'à 70 mètres sous la terre!

Cette photo en explique le mode de fonctionnement:

 

IMG_0656.JPG

 

1) Détournement de l'eau des 4 rivières avant leur débordement.

2) Stockage de cette eau dans des puits de 70 mètres de profondeur et 32 mètres de diamètre.

3) Les cinq puits sont reliés par un tunnel de 10,6 mètres de diamètre sur une longueur de 6.5 kilomètres.

4) Lorsque les puits sont pleins, l'eau remplit une cavité de 177 mètres par 78 d'une hauteur de 18 mètres à la structure renforcée par 59 piliers pesant chacun 500 tonnes. Cette salle sert à réguler la pression de l'eau. 

5) Le poste de commande de cet ensemble est situé au niveau de ce réservoir souterrain.

6) Une turbine d'une puissance de 14 000 CV propulse l'eau avec un débit de 200m3 par seconde dans le fleuve Edo.

 

C'est cette cathédrale souterraine que j'ai visité... un jour de beau temps!

 

P1010591.JPGGOPR4602-001.JPG

Une inscription préalable est indispensable pour pouvoir visiter cet endroit.

Et c'est bien encadrés que l'on descend les escaliers d'acier permettant de rejoindre le sol du temple de l'eau...

 

IMG_0650.JPGIMG_0652.JPGP1010609.JPG

On se sent tout petit dans cet environnement...

 

P1010605.JPGIMG_0640.JPG
P1010616.JPG

On ne reste qu'une vingtaine de minutes au fond de cette immense salle aussi fraîche et humide qu'impressionnante.

 

Le poste de commandement est visible de la salle d'accueil dans laquelle on reçoit toutes les explications sur le fonctionnement de la centrale.

 

GOPR4595.JPGGOPR4599.JPG
GOPR4598.JPGGOPR4596.JPG

Cette installation est opérationnelle depuis 2009 et a été utilisée plusieurs fois chaque année.

Bien sûr, il y a encore parfois des maisons inondées en aval de la centrale, mais il n'y a eu aucun dégât  majeur comparable avec ceux qui étaient enregistrés chaque année avant son démarrage.

 

Voici une vidéo montrant le principe de fonctionnement:

 


 

J'espère que vous aurez apprécié de savoir pouquoi on peut maintenant se promener tranquillement à Tokyo même par fortes pluies!



25/06/2016
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 363 autres membres