JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

UJI. La ville et le temple Byôdô-in

Je suis retourné à UJI, petite ville située au sud de Kyoto...

J'y étais allé il y a bientôt 10 ans pour les festivités organisées à l'occasion du 1000 eme anniversaire de la naissance de l'écrivain Murasaki. Un article raconte cette visite...

 

Aujourd'hui, c'est l'envie de revoir le temple Byôdô-in après sa récente réfection qui motive cette visite... et également l'attrait du thé vert produit dans les environs de la ville.

 

DSC_2110-001.JPG

 

Le train de la compagnie Keihan nous amène pratiquement au centre-ville, un pont sépare la gare de la partie ancienne de UJI.

 

 DSC_2097.JPGDSC_2099-001.JPGDSC_2100.JPG


 La rivière avait fortement gonflé, dopée par le passage d'un typhon quelques jours auparavant. Les passerelles permettant l'accès à la petite île étaient fermées.

De l'autre côté du pont, une statue représente une femme qui relit son récit...

 

DSC_2148.JPGDSC_2148-001.JPGDSC_2150.JPG

Il s'agit de l'écrivain Murasaki Shikibu, auteur du roman fleuve "Genji Monogatari" (Le dit du Genji) qui raconte en 54 livres l'histoire et les histoires d'une cour impériale imaginaire de l'époque Heian décrits par le Prince Genji et son fils. L'auteure situe l'action dans la ville de Uji, qui n'a jamais été ville impériale mais était un lieu de villégiature privilégié par la cour de Kyoto. Elle a décrit la vie de cette époque avec tant de justesse que cet ouvrage monumental fait toujours référence de nos jours.

 

Laissons Murasaki à sa lecture et progressons en direction du Byôdô-in.

Des effluves de thé vert s'échappent des magasins bordant la ruelle piétonne. 

 

DSC_2102.JPGDSC_2104.JPGDSC_2144.JPGDSC_2146.JPG

L'histoire du temple Byôdô-in remonte à près d'un millénaire...

En 1052, Fujiwara no Yorimichi, aristocrate le plus puissant de l'époque en tant que conseiller en chef de l'Empereur transforma une villa reçue en héritage en temple bouddhiste et l'appela Byôdô-in.

C'était à l'époque de l'âge décadent du Dharma, sombre époque de déclin moral ddans l'attente du futur Bouddha... Les nobles et les prêtres de l'époque étaient entraînés dans le pessimisme des croyances et de la doctrine bouddhiste de la secte de la Terre Pure qui prônait une mort paisible et une renaissance au Paradis. Ils firent réaliser une sculpture monumentale du bouddha Amithaba Tathagata par Iocho, le maître sculpteur de la période Heian. Cette sculpture fut placée dans la nouvelle salle du phoenix, la salle Amida que l'on peut encore voir aujourd'hui ornée de 52 autres sculptures bouddhiques. 

 

DSC_2107.JPG

 

L'entrée du temple coûte 600 ¥ et permet de parcourir l'extérieur du bâtiment et  de visiter le musée attenant. 

Pour voir l'intérieur de la salle et le bouddha Amida, il faudra prendre un autre ticket qui coûte 300 ¥. L'heure de la visite sera indiquée lors de cet achat. Malheureusement, les photos sont interdites à l'intérieur.

 

DSC_2105.JPGDSC_2110.JPGIMG_9492.JPGIMG_9499.JPG

Sur le toit du bâtiment veillent deux superbes phoenix...

IMG_9506.JPGIMG_9502.JPG
IMG_9467-001.JPGIMG_9500.JPG

Voici une image de la sculpture du bouddha que j'ai empruntée au site officiel du temple.

 

amida-byodoin-1053AD-panorama-mid.jpg 

 En fait, tous ceux qui sont allés au Japon ont eu ce temple entres les doigts... car il est gravé sur les pièces de 10 ¥ !

 

20841889_1549094925136430_6093842474870861621_n-001.jpgDSC_2113.JPG

Quelques comparaisons entre le bâtiment flamboyant que nous pouvons voir aujourd'hui ce celui datant d'une dizaine d'années...

 

SANY0416.JPGDSC_2108.JPGSANY0417.JPGIMG_9485.JPGDSCF6749.JPGIMG_9516.JPG

A l'arrière du bâtiment se trouve le musée du temple qui contient beaucoup de trésors... que l'on ne peut pas photographier, bien entendu. A noter des statuettes de bouddhas musiciens qui ressemblent à nos angelots.

La cloche du temple, située au delà du musée.

 

IMG_9495.JPGIMG_9497.JPG

 On peut visiter un autre petit temple à l'arrière du Byôdô-in.

 

DSC_2127.JPGIMG_9512.JPG

La visite du temple est terminée...

 

DSC_2124.JPG

 

Mais on ne pouvait pas quitter Uji sans goûter au thé vert!

Personnellement, je l'adore sous sa forme glacée!!!

 

20767793_1549102688468987_7134069622125040513_n.jpg

 

A bientôt!



12/10/2017
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 392 autres membres