JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

YAMADERA... 1000 marches vers le "nirvana"..

     J'aime les endroits assez difficiles d'accès... quelques centaines de marches à gravir donnent le temps de purifier le corps tout en méditant sur la relativité de mes problèmes en comparaison de tous les maux qui affectent notre société actuelle.

 

     Yamadera signifie littéralement "le temple de la montagne". Egalement appelé "Hojusan rishaku-ji" il est situé dans la région du Tohoku, dans la préfecture de Yamagata. Il fut construit en l'an 860 par le prêtre "Jikaku daichi", membre de la secte "Tennin" toujours basée à Enryaku-ji situé à Arashiyama, près de Kyoto.

 

     Il faudra donc gravir plus de 1000 marches (1015 exactement si on en croit ceux qui les ont comptées...) pour parvenir au sommet de ce site, être guéri de tous ses tourments et pouvoir jouir de cette magnifique vue:

 

IMG_6238.JPGIMG_6261.JPG

     Si vous avez le courage de me suivre, on va commencer par la partie basse de ce temple qui comporte au total environ 40 bâtiments différents.

     On arrive directement sur le "Konpon chûdô" qui est la salle principale du temple. Elle fut construite en hêtre en 1356 dans le style Muromachi.

 

IMG_6021-001.JPGIMG_6041.JPG

     A l'entrée du temple se trouve une statue en bois du bouddha de la médecine: Bhaisajyaguru. Lui frotter le ventre apporterait santé et prospérité au foyer. 

 

IMG_6048.JPGIMG_6035-001.JPG

     Quand on voit à quel point il est poli par des milliers de mains, on doit être en bonne santé dans les maisons japonaises!

     Bien caché dans les entrailles du temple, une flamme brûle depuis la construction de l'édifice d'origine, en 860. Elle aurait été rapportée du temple de Enryakuji et n'a jamais été éteinte. Dommage, on ne la voit pas.

 

IMG_6356.JPG

 

     On remarque ensuite une statue du poète "Bashô" qui s'est installé sur une pierre pour écrire un de ses célèbres "Haiku"...

"閑さや – 巖にしみ入る – 蝉の声 " « Shizukasa ya – iwa ni shimiiru – semi no koe »

Qui peut se traduire par: "Ah le silence - transperce les roches - le chant des cigales".

     Il est vrai qu'ici, les cigales font un boucan d'enfer en été!

 

IMG_6352.JPGIMG_6057-001.JPG

     Sur le chemin de la porte "sanmon", on peut voir d'autres bâtiments intéressants:

 

IMG_6351.JPGIMG_6349.JPGIMG_6338.JPGIMG_6341.JPGIMG_6342.JPG

     Jizô, le protecteur des enfants n'est jamais bien loin...

 

IMG_6360.JPGIMG_6362.JPG

     "Sanmon" marque le début de l'ascension des escaliers.

Pour y accéder, il faudra s'acquitter d'un droit d'entrée de 300 yens.

L'entrée est possible entre 8h00 et 16h30.

Compter une heure et demie pour faire l'aller-retour.

 

IMG_6339.JPGIMG_6071-001.JPG

"1-2-3... 13-14-15"... plus que 1000 et on y est!

 

     Parmi les petits édifices qui bordent le sentier entre les volées de marches, j'ai retenu ce petit temple contenant des statues dédiées à des grands prètres qui sont parvenus au stade de l'auto-momification au bout d'un parcours de trois fois mille jours de purification...

 

IMG_6074-001.JPG

IMG_6076.JPG

 

      Mais continuons l'ascension, je vous détaillerai ce processus macabre dans un autre article...

 

IMG_6078-001.JPGIMG_6083.JPGIMG_6082-001.JPG

     Encore un effort... on arrive bientôt à la moitié!

 

IMG_6323.JPGIMG_6085.JPG

     Sur un pan de falaise appelé "Mida Hora", la nature a sculpté une statue du bouddha Amida... visible avec beaucoup d'imagination et une grande dose de foi!

 

IMG_6094.JPGIMG_6096.JPG

     Encore quelques efforts et on arrive à la porte "Niomon" qui marque l'entrée dans la partie supérieure du temple.

 

IMG_6093.JPGIMG_6105.JPGIMG_6318.JPGIMG_6312.JPG

     Il faut encore monter quelques centaines de marches avant d'arriver au but.

IMG_6110.JPG

 

     Heureusement, il y a quelques étapes en terrasses!

 

IMG_6111.JPG
IMG_6112.JPG
IMG_6113.JPG

     Un dernier effort!

 

IMG_6117.JPGIMG_6125.JPG

      Un rapide coup d'oeil sur la gauche pour voir un superbe tableau du bâtiment "Kaisandô" dominé par la construction vermillon "Nokyodô"... on reviendra par là tout à l'heure!

 

IMG_6128.JPG

 

     Un peu plus haut, il faut chercher un petit observatoire duquel on peut réaliser cette photo:

Dommage qu'il y ait ce poteau et ces câbles! Il faudrait que je les enlève...

 

IMG_6136.JPG

 

     Mais nous arrivons enfin au but de notre escalade: le temple Okuno-in.

     C'était un peu le chantier quand j'y suis passé, le désordre régnait en ces lieux sacrés. J'ai quand même réussi à faire quelques photos en évitant bâches, échafaudages et autres barrières de chantier.

 

IMG_6163.JPGIMG_6164.JPGIMG_6170.JPGIMG_6186.JPGIMG_6181.JPGIMG_6193.JPGIMG_6191.JPG

     Même en prenant du recul, il est impossible de photographier cette statue haute de 5 mètres.

IMG_6196.JPGIMG_6201.JPG

     Redescendons vers le superbe point de vue aperçu en montant...

 

IMG_6227.JPGIMG_6234.JPGIMG_6253.JPG

     En prenant les escaliers sur la droite, on arrive  au belvédère "Godaido".

     De là, on a une des plus belles vues sur la vallée... encore faut-il pouvoir accéder à la balustrade! 

 

IMG_6255.JPGIMG_6256-001.JPGIMG_6276.JPGIMG_6261.JPG

     Superbe, n'est-ce-pas?

     Il ne nous reste qu'à redescendre par le même chemin, en observant certains détails qui nous avaient échappé à la montée...

 

IMG_6284.JPGIMG_6146.JPGIMG_6154.JPGIMG_6285-001.JPGIMG_6306-001.JPGIMG_6334-001.JPG

     A bientôt!

 

Capture01.jpg



20/05/2017
13 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 392 autres membres