JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

Balade matinale à Kyoto...

Le Japon me rendrait-il insomniaque...
Couché à point d'heure suite à ma balade nocturne dans les ruelles de Gion sous la pluie, c'est aux aurores que je me lève en pleine forme. Comme je n'ai pas réservé de petit déjeuner à l'hôtel, hier soir je suis passé au conbini en rentrant. Un flacon de « Otsuka Oronamin C », un« Melon pan » et du café noir me laissent le temps de consulter la météo pour faire le planning de la journée.
Matinée sèche sur Kyoto puis abondantes précipitations jusqu'en milieu d’après-midi.
Pour Osaka : matinée pluvieuse puis amélioration.
A Nara : Pluie toute la journée...
Pas un instant à perdre, je vais essayer de passer entre les gouttes !

 
 

La ruelle Pontocho est un des endroits les plus fréquentés de l'ancienne capitale... sauf tôt le matin et très tard en soirée.
Ce matin, je l'ai presque pour moi seul en allant vers le sud.

 
 

Le sol de la ruelle s'est tellement dégradé que des « paillassons « en caoutchouc ont été disposés pour masquer les nids de poule... A refaire avant 2020 !

 

Habituellement, en arrivant sur l'avenue Shijo, les visiteurs bifurquent à gauche et traversent le pont sur Kamogawa en direction de Gion ou rejoignent le centre ville en prenant vers la droite.
Mais Pontocho se poursuit de l'autre côté de l'avenue...

 
 

Il n'y a pas beaucoup de différences avec la partie fréquentée , sinon le standing des restaurants. Par contre le sol est parfaitement pavé.

 
 

La ruelle se termine quelques centaines de mètres plus loin et je longe le canal Takasegawa, vestige de l'époque ou il servait pour transporter des matériaux de Fushimi au Palais Impérial à l'aide de barques à fond plat tractées par de solides gaillards.

 
 

J'imagine que cet endroit doit être magnifique au printemps lors de la floraison des sakura.

 
 

Je laisse le canal traverser un quartier résidentiel et j'emprunte une ruelle sur ma droite pour rejoindre Shôsei-en, le jardin déporté du temple Higashi Hongan-ji.

 
 

Il n'est pas très connu, donc peu visité et c'est un pur bonheur que de découvrir les multiples facettes de ce parc qui s'organise autour d'un vaste étang couvert de lotus et bordé par une magnifique pelouse.

 
 
 

Les ponts Shinsetsu-kyo et kaito-ro permettent d'accéder à un îlot sur lequel est bâtie une petite maison de thé, Shukuen tei.

 
 
 

Le pavillon Tekisui-ken est certainement le plus bel édifice du jardin.

 
 
 

En m'écartant un peu du sentier, j'ai découvert ce petit bassin en forme de tortue.

 
 

Il ne faut que quelques minutes pour parcourir la ruelle qui va du jardin au temple Higashi Hongan-ji.

 
 

Comme c'est le temple le plus proche de la gare, beaucoup de visiteurs de Kyoto peuvent déambuler dans la plus grande salle en tatami de la ville, sous un des plus grands toits en bois du Japon.

 
 

En face de la gare, je ne peux pas manquer de monter à l'observatoire de la tour.

 
 

Avant d'aller prendre mon train, je monte dans les étages de la gare pour faire quelques photos de la passerelle « Sky walk », accrochée à la charpente.

 
 
 
Le voyage continue... direction Osaka!
A bientôt!


21/10/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 638 autres membres