JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

BISHAMON-DÔ: les couleurs d'automne

     "Il me tarde de revenir pour les couleurs d'automne"...

     C'est par ces mots que j'avais clôturé mon premier article sur le temple Bishamon-dô suite à ma visite lors de la période des cerisiers en fleurs. (Vous pouvez voir l'article ici).

    En cette fin novembre, je suis retourné visiter ce temple du nord de l'arrondissement de Yamashina, très peu connu des voyageurs car complètement excentré et séparé de Kyoto par les montagnes de Higashiyama.

     

IMG_1015.JPGIMG_1014.JPG

     La montée est toujours aussi difficile...
   

    Comme j'ai déjà raconté l'histoire mouvementée de cet endroit, nous allons directement visiter le temple, ce que je n'avais pas fait au printemps.

On commence par le Hondo. C'est là que l'objet principal du culte du temple, une statue en bois de Bishamonten sculptée par le fondateur de la secte Tendai, est conservée. De couleur vermillon lumineux, le hall principal est décoré de sculptures sur bois de flore et de faune.Le bâtiment abrite un grand tableau de Bishamonten et des rangées de lanternes rougeoyantes. Le plafond intérieur de la salle est recouvert d’un motif de phénix, leur éclat coloré est noirci par des siècles de fumée d’encens et de rituels du feu.

 

IMG_3426.JPGbishamondo-20-07-1025.jpg

Bans le bâtiment "Reiden", un grand dragon caché dans les nuages, ​​peint à l'encre par Kanō Eishoku (connu plus tard sous le nom de Kanō Morinobu), un artiste célèbre de cette époque, est enroulé au plafond comme s'il protégeait l'espace sacré. En gardant un œil sur le regard du dragon pendant que je me promenais dans la pièce, il m'a semblé que ses yeux paraissaient me suivre où que j'aille...

 

IMG_0969.JPG

 

Les peintures murales sont d'une parfaite finesse. 

Don de l'empereur Gosai, la salle Shinden abrite de nombreux biens culturels sous forme de 116 "fusuma-e" , peintures sur des cloisons-écrans dans de nombreuses salles. Ces fusuma-e sont tous l'oeuvre du fondateur de l'école de peinture Surugadai, Kanō Masanobu, fils adoptif de Kanō Tan'yū, l'un des artistes les plus connus de l'école Kanō. En utilisant la "représentation en perspective inverse", de nombreux points du fusuma-e semblent changer en fonction de l'angle sous lequel on les regarde. 


IMG_0976.JPG
IMG_0978.JPGIMG_0977.JPGIMG_0979.JPG

Les différents points de vue sur l'extérieur montrent une grande diversité de couleurs.

Le jardin "Bansui-en qui date de la période de Edo.

IMG_0983.JPGIMG_0975-001.JPGIMG_0957.JPGIMG_0989-002.JPG

La vue sur le petit pavillon du sanctuaire shintô est indéniablement la plus belle de tout le site!

IMG_7668.JPGIMG_7612.JPGIMG_7626.JPG

Une fois ressorti du temple, on peut aller jusqu'au sanctuaire.

IMG_0999.JPGIMG_1001.JPGIMG_1002.JPG

Quelques vues de l'autre rampe accès au site.

IMG_0946.JPGIMG_0950.JPG

Un dernier regard par la Porte Impériale:

 

IMG_0952.JPG

 

 

 Je terminerai par une comparaison entre l'automne et le printemps en associant ces deux photos de l'énorme "shidare zakura" âgé de plus de 350 ans qui orne la place devant le temple:

 


IMG_0947.1-002.JPG
IMG_3410.JPG


Cela vous incitera peut-être à lire mon article printanier... 

 

Le goshuin du temple:

 

bishamondo-31-768x1024.jpg

 

Inlassablement

Goutte à goutte le temps s'écoule

Couleurs de l'automne

 

IMG_0619.JPG

 

A bientôt!

 

Quelques infos pratiques:

 

Les moyens de transport les plus simples pour se rendre à Yamashina:

Metro: ligne Tozai

Train JR au départ de la gare de Kyoto.

 

Pour se rendre au temple Bishamondo

Environ 20 minutes à pieds

 

Heures d'ouverture:

De mars à novembre, ouvert tous les jours de 8h30 à 17h00.
De décembre à février ouvert de 8h30 à 16h30.

 

Admission:

500 yens



09/02/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 659 autres membres