JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

Coucher de soleil à Miyako-jima

 

Le coucher  de soleil à Miyako-jima est réputé comme extraordinaire. Comme nous avions six soirées à passer dans l'île, nous pensions n'avoir que l'embarras du choix pour pouvoir réaliser des photos de rêve...

Premier jour: on  est arrivés dans l'après midi... le temps de nous installer, de faire quelques courses et la nuit étoilée était là. Qu'à cela ne tienne, on verra cela plus tard... 

Le lendemain, trop occupés à visiter le nord de l'île, entre Sunayama beach, Ikema-jima et quelques autres endroits sympas... et surtout le temps de se rendre comte que le soleil plonge vite dans l'océan et de se rapeller que la vitesse maxi sur l'île est limitée à 40 Km/h, on n'a pas voulu lutter contre la montre, ni la maréchaussée, on est en vacances, avant tout!

Aujourd'hui, on a bien prévu notre coup: deux endroits avaient retenu notre attention et le premier est l'ile de Kurima-jima, au sud de l'archipel. Il y avait un peu de vent, la côte n'est pas protégée par une barrière de corail et j'espérais trouver un endroit pour faire des photos inoubliables... un soleil couchant dans un voile d'écume.

J'ai trouvé l'endroit sous la forme d'une petite plage, difficilement accessible en voiture...

 



 

Ce petit coin de paradis ne doit pas être connu de plus de quelques dizaines de personnes... nous étions pratiquement seuls sur la plage et deux "professionnels" de la photo avaient installé leurs trépieds dans les rochers, dans l'attente des derniers rayons de soleil...

Mais en attendant, nous avons profité de cette plage "all exclusive"!

 

 

Il y n'avait pas vraiment de danger... surtout que Tsubasa nage comme un poisson.

Mais le temps passe et le soleil décline rapidement dans le ciel... Mettons nous en position pour les photos:

 

 

Mais la nature en avait décidé autrement... Un orage tropical avançait à grande vitesse sur l'horizon et nous a bouché la vue du soleil couchant. Dommage, je l'airais bien placé dans une des ces vagues se déchirant sur les rochers...

Qu'à cela ne tienne, ce n'est que partie remise. Demain, on tentera une autre plage.

 



24/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 446 autres membres