JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

DAIGO-JI

     Ce temple, en dehors des périodes printanière de floraison des sakura et automnale des momiji n'intéresse que ses fidèles Il possède une des plus belles collections de cerisiers du Japon, certains datant même de plusieurs siècles... Il est situé au sud de Yamachina-ku, arrondissement excentré de Kyoto dans lequel peu de touristes s'aventurent.

     C'est suite à une visite printanière complétée par une découverte nocturne effectuée en automne que je vous propose cet article.

 

IMG_1459.JPGIMG_1460-001.JPG

     Amoureux de la solitude, passez votre chemin!

     Daigo-ji est un immense temple bouddhiste de la secte Shingon qui s'étend de la plaine de la rivière Yamashina gawa jusqu'au sommet de la montagne. La visite compète du site peut prendre toute une journée si on décide l'aller jusqu'à "Kami-Daigo". La partie supérieure est accessible par des chemins de randonnée en une heure de trajet.

 

2019-02-10_11h24_50.png

 

     En 874, le moine bouddhiste Shobo, connu sous le nom posthume de Rigen Daishi (le Grand Maître des Saints Trésors), construisit un petit temple au sommet de la montagne Kamidaigo . C'est l'origine du temple Daigoji.

     Les soutiens des l'empereurs Daigo (897-930), Suzaku (930-46) et Murakami (946-67) ont ensuite contribué au développement du complexe du temple. Cependant, Daigoji a subi plusieurs incendies. Ceux provoqués notamment par les guerres d'Onin et de Bunmei dans la ville de Kyoto ont détruit le complexe Shimodaigo, à l'exception de la pagode à cinq étages construite en 951.


IMG_1543.JPG

 

     Mais débutons cette visite par la partie "Sanboin", proche de l'entrée principale que nous avons franchie sur la première photo.

 

     Le temple Sanboin a été construit en 1115 par Shokaku, 14e Grand prêtre du Daigoji. Il en fit sa résidence.

 

IMG_1474.JPG

 

      Le Sanboin actuel a été reconstruit par Toyotomi Hideyoshi en 1598. Les bâtiments Karamon et Omote-Shoin sont représentatifs du shinden-zukuri de l'époque de Heian. (ancien nom de Kyoto) De là, on peut avoir une vue complète du jardin conçu par Toyotomi Hideyoshi lui-même et représentant la période Momoyama. 

 

GOPR3666.JPGGOPR3667.JPGGOPR3670.JPG

 

     De nombreux cerisiers ont été plantés autour du temple, certains sont âgés de plusieurs siècles.

 

IMG_1473.JPGIMG_1522.JPG

     On remonte l'allée principale pour atteindre "Shimo-Daido", la partie centrale du complexe.

 

IMG_1460.JPGIMG_1535.JPGIMG_1534.JPG

     Et c'est également à cet endroit que commence la visite nocturne...

 

IMG_1021.JPG

IMG_1024.JPGIMG_7703.JPG

 

 

    L'empereur Suzaku, le fils aîné de l'empereur Daigo, commença la construction de "Goju no to" en 936 pour le repos de l'âme de son père. La pagode fut achevée en 951 sous le règne de l'empereur Murakami, le deuxième fils de l'empereur Daigo. 

      Ryokai-mandala (mandala des deux royaumes) et Shingon-hasso (huit patriarches de la mission Shingon) sont peints dans le premier récit de la pagode, qui fournit des informations inestimables sur l'origine des arts dans le bouddhisme ésotérique japonais. La pagode mesure environ 38 mètres de haut avec le Sorin (fleuron de pagode) de 13 mètres au sommet du toit. Il représente un tiers de la hauteur de la pagode, ce qui lui donne un sentiment de stabilité.

      C'est la seule construction du temple qui a traversé les siècles sans avoir été victime d'incendie ni de destruction., ce qui en fait une des plus anciens bâtiments de Kyoto.

 

IMG_1542-001.JPG

 

     Kondo a été construit en 926 à la demande de l'empereur Daigo mais a été incendié à deux reprises au cours des périodes Einin et Bunmei. Le Kondo actuel fut transféré de Kishu (préfecture de Wakayama), par ordre de Toyotomi Hideyoshi et achevé par Toyotomi Hideyori en 1600. 

     Le hall central du complexe de Daigoji contient la statue assise de Yakushinyorai, bouddha de la Guérison. C'est l’image principale du temple. (No photo!)

 

IMG_1537.JPGIMG_1124.JPGIMG_1120.JPG
    Cinq statues de Myo-o sont enchâssées dans le Fudodo.

 

IMG_1544.JPGIMG_1111.JPGIMG_1036.JPG

IMG_1547.JPGIMG_1031.JPG

     Daidoko fut construit pour commémorer l'anniversaire millénaire de la mort de l'empereur Daigo en 1930. Le type d'architecture s'appelle Hogyo-zukuri, à la base de pierre. Le Denpogakuin est une salle de répétition pour les moines bouddhistes. 

     La plus grande statue en bois du temple est Amidanyorai. Haute d'environ 240 cm , elle date de la fin de la période de Heian. Une statue assise des divinités Dainichinyorai, ainsi que des statues de Jinja-taisyo, de Daikokuten et de Jizobosatsu y sont également enchâssées.

 

 

IMG_1550.JPGIMG_1092.JPGIMG_1094.JPG

Du passage extérieur, on a une belle vue sur le parc et sur la pagode Bentendo.

 

IMG_1098.JPGIMG_1106.JPG

     Le Bentendo est célèbre pour ses belles feuilles colorées à l’automne, lorsque les érables et les ginkgos deviennent rouges et jaunes. La combinaison du hall laqué vermillon et de l’étang complète le magnifique paysage. 

 

IMG_1037.JPG

     Bentendo est dédié à Benzaiten, la déesse de la connaissance et des arts tels que la musique. Elle est généralement connue comme l'une des sept divinités de la bonne fortune. 

 

IMG_1551.JPGIMG_1563.JPG

 

Au delà de Bentendo commence la randonnée vers les temples de la montagne ...

Ce sera pour une autre visite.

 

A bientôt!

 

Quelques infos pratiques:

 

Accès:

Métro : station Daigo sur la ligne Tozai, puis 10mn à pied

 

  •    Horaires:
  •      Shimo Daigo : 9h à 16h30
         Kami Daigo : 9h à 16h
         Dernière entrée 30mn avant la fermeture
  •   Admission:
  •      Un ticket combiné donne accès à l'ensemble du Shimo-Daigo
         1500¥ durant au printemps et automne (du 10 mars au 15 mai, et du 15 octobre au 10 décembre)
         800¥ le reste de l'année

  •      L'accès au Kami-Daigo se paye séparément : 600¥


10/02/2019
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 501 autres membres