JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

FUSHIMI: de l'autre côté...

     Si je vous dis " Fushimi", tous ceux qui sont allés dans cet arrondissement situé au sud-est de Kyoto pensent tout de suite au superbe sanctuaire Fushimi Inari Taisha et ses milliers de torii traçant des sentiers sacrés dans la montagne. Ceux qui en plus ont une culture oenologique savent que des distilleries de saké se font installées ici car l'eau est une des plus pures de la région.

     Mais peu ont eu la curiosité de pousser un peu plus loin la curiosité en passant "de l'autre côté", au sud-ouest de la ligne de chemin de fer Keihan qui mène au sanctuaire.

     C'est la balade que je vous propose aujourd'hui...

 

     En sortant de la gare Keihan "Fushimi Momoyama", on descend vers la shotengai (rue couverte) "Otesugi Momoyama". Cette rue fut construite en 1923 et quatre tronçons découpent ses 400 mètres de longueur.

 

IMG_8797.JPG
IMG_8786.JPG

La curiosité m'a entraîné vers l'entrée du temple Honkyoji.

 

IMG_8788.JPGIMG_8789.JPGIMG_8791.JPG

Un joli petit temple de quartier.

 

A la fin de la rue couverte Otesuji, il faut prendre à gauche dans une petite rue, également couverte.

 

IMG_8784.JPGIMG_8778.JPG

 Fondée en 1909, Nayamachi a été transformée en une arcade moderne rappelant les rues commerçantes de Paris en 1997. Elle est désormais connue sous le nom de Passage Nayamachi Gobangai.

 

IMG_8775.JPG 

   A la sortie, on débouche sur une ancienne ruelle datant de l'ère Meiji. 

  

IMG_8751.JPG

 

     Au carrefour se situe un des plus anciens magasins de thé de Kyoto.

 

IMG_8757.JPG

 

     Je me souviens y être passé il y a plus de 10 ans pour acheter du thé de Uji et j'avais fait cette photo:

 

DSCF0917.JPG

 

     La commerçante a à peine changé.

 

IMG_8767.JPG

 

     Il y  a tout le temps de l'eau chaude et il suffit de s'arrêter pour regarder les produits pour être invité à boire un thé.

 

IMG_8763.JPGIMG_8772.JPG

On flâne sans but dans cette charmante rue commerçante rétro avec ses pavés et ses bâtiments aux murs de terre cuite blancs.


IMG_8755.JPG
IMG_8753.JPG

 Cette rue s'appelle "Ryoma dori", du nom du célèbre samouraï Sakamoto Ryoma qui contribua à la restauration des pouvoirs de l'Empereur Meiji en conspirant contre le dernier shogun Tokugawa.

     Une page de son histoire s'inscrit dans l'auberge Teradaya dans laquelle il échappa à un attentat politique.

(lire l'article ici)

 

IMG_8743.JPG

 

 

      La statue de Ryoma et sa compagne peut être vue sur la berge du canal près de l'auberge: 

 IMG_8740.JPGIMG_8732.JPG

    Nous sommes dans le quartier dans lequel se sont installées des distilleries. L'eau de ces sources souterraines est particulièrement délicieuse et donc parfaite pour la production de saké.

    

   Gekkeikan est la plus célèbre des brasseries de Fushimi et est également l'une des plus anciennes sociétés du monde. Elle a été fondée ici par Jiemon Okura en 1637. L'Okura Kinenkan est un ancien entrepôt de saké transformé en musée.

 

DSCF0874.JPGFushimi-District-1025.jpg
DSCF0929.JPG
DSCF0922.JPG
DSCF0876.JPG

   Suite à cette visite, vous saurez (presque) tout sur les secrets de fabrication de ce breuvage.

 

   Si la faim vous tenaille, je vous conseille le ludique restaurant Kizakura kappa, du nom de ces petits monstres du folklore japonais, mi démon mi amis.

 

DSCF0919.JPGDSCF0930.JPGexploring-fushimi-31-M.jpg

     Un dernier détail: devant la porte des distilleries, vous verrez de grosses boules appelées "sugidama".

Elles sont constituées de cèdre. C'est le signe qu'un tirage de sake vient d'être fait, donc on peut entrer!

 

DSCF0938.JPG

 

A bientôt!

 

Accès:

Difficile à décrire... c'est là

 

2019-02-13_15h33_30.png



13/02/2019
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 554 autres membres