JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

KAKKO... Restaurant Robatayaki à Shinjuku.

Une petite explication historique pour débuter cet article...

Qu'est-ce que "robatayaki"?

Littéralement, on pourrait traduire ce terme par "cuisson au coin du feu"...

Dans le nord du Japon ancestral, et plus précisément dans l'île de Hokkaido, les mères de familles profitaient du feu réchauffant le centre de la maison (Irori) pour faire cuire les aliments dans un coin de l'âtre. C'est donc une sorte d'ancètre du barbecue d'intérieur. 

Ce style de cuisine familiale s'étant généralisé à tout l'archipel, des restaurants dans tout le Japon ont repris le concept en plaçant les convives en arc de cercle autour d'un feu. Les clients commandent leur mets et une fois cuit, le cuisinier les leur tend à l'aide d'une sorte de pelle à pizza. Avec le temps, les techniques ont évoluées, mais le principe reste le même: la cuisine est située au milieu de la salle, entourée d'un comptoir autour duquel les clients s'assoient en commandent leurs plats.

Le terme commun servant actuellement à désigner ce type de restaurant est "Robata". Il y en aurait environ 10 000 dans tout le Japon.

 

Nous sommes à Shinjuku... à quelques pas de la sortie Nord-Est de la gare, à proximité de la station de métro "Shinjuku Sanchome". 

 

 

Le quartier est festif, on y trouve beaucoup de pachinkos, de bars, de restaurants et de pubs...

 

Le restaurant où nous allons ce soir s'appelle  "KAKKO" et est situé au 4eme étage de l'immeuble Peace Building.

 

 

On va délaisser les alcôves périphériques pour privilégier l'endroit le plus important de l'établissement: le comptoir. De là, on aura une vue imprenable sur le coeur du restaurant: la cuisine!


Ce soir on commence par une bière... glacée!

 



Un rapide coup d'oeil autour de nous avant d'attaquer le repas...





Allez, on va attaquer le repas... je vous propose le diaporama de notre soirée...

Après les mises en bouche et la lecture du menu, on attaque par des sashimi, puis des légumes craquants, des brochettes, des ailes de raie grillés au comptoir, des poissons grillés... Le tout largement arrosé de "Shochu" (saké fermenté) et d'énormes verres de "Hi Ball" (whisky japonais allongé d'eau gazeuse)...

 

 

On avait un peu abusé du Hi ball... le repas était tellement délicieux. Ce soir là, nous sommes rentrés dans notre appartement non loin de là, un peu comme dans un rêve. 

 



01/06/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 426 autres membres