JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

KAMIKOCHI: Randonnée dans les Alpes Japonaises

Entre Matsumoto et Takayama, la route de moyenne montagne est sinueuse. De nombreux tunnels facilitent le trajet et les emplacements pour s'arrêter sont rares. Finalement, de la voiture on ne voit pas grand chose.  De plus, j'étais bien assez occupé à déjouer les pièges de la circulation pour essayer de voir le paysage. 

Heureusement, pour profiter d'un des plus beaux paysages des Alpes japonaises, on avait prévu de faire une halte à Kamikochi.

 

IMG_8138.JPG

 

A mi chemin des deux villes, on s'arrête sur le parking Sawando (forfait 500 yens la journée) pour prendre un bus qui nous amène sur le site en une petite demie heure... et pour 1000 yens A/R. 

 

IMG_8253.JPG

 

Kamikochi est un plateau situé à 1500 mètres d'altitude. Il n'est accessible que par une seule route, réservée aux bus et aux taxis.

Ce site, est situé au coeur du parc national Chubu-Shangaru. C'est un vallon dans lequel coule la rivière Azusa qui prend sa source au mont Yarigatake (3180 m d'altitude). Le sentier qui la longe offre les plus belles vues sur des sommets parmi les plus hauts du Japon. L'accès au site est seulement possible entre début avril et le 15 novembre. (dates variables en fonction de la météo).

 

img_areamap.png

 

Au programme: une balade de deux heures entre Taishoike et Kappabashi. Faire la totalité du trajet demanderait quatre à cinq heures supplémentaires.

On commence la visite en longeant un lac qui s'est créé en une nuit... Le lac Taisho.

En 1915, suite à une violent éruption du volcan Yakedate, une énorme coulée de lave s'est échappée du flanc de la montagne et a obstrué la vallée, retenant l'eau de la rivière Azusa. Des arbres pétrifiés au bord de l'étang créé par ce barrage naturel sont encore visibles aujourd'hui. C'est un des plus beaux points de vue du site.

 

 

En longeant la rivière, on passe successivement par des endroits marécageux, des bois pétrifiés et des plaines herbeuses. La montagne n'est jamais très loin... 

 

 

Le dernier ours noir sauvage avait été vu ici même deux jours avant notre passage... Dommage (pour lui ou pour nous?). Après avoir longé la rivière et admiré d'autres magnifiques paysage, on arrive enfin à Kappabashi, le pont qui enjambe la rivière Azusa.

L'eau est d'une limpidité absolue, une transparence cristalline. Mais également d'une fraîcheur extrême! Pas question de baignade sous peine d'hypothermie instantanée!

 

 

 Non loin de là se situe le tombeau du révérend Walter Weston, membre du Club Alpin qui a donné son nom à cette  partie du Japon suite à la parution de son traité d'escalade: "Mountaireering and Exploration in the Japanese Alps"

 

IMG_8203.JPG

 

Le temps était magnifique, comme souvent en été.

En hiver, un manteau de neige de plusieurs mètres d'épaisseur recouvre cet endroit. Les visites sont interdites, l'isolement est total. La nature reprend ses droits.

Pour bien préparer votre prochain séjour en ce lieu, voici le tableau des températures moyennes mensuelles relvées sur le site...

 

img_01.png



29/09/2013
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 436 autres membres