JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

Le ONSEN de l'auberge Chitose

    Chaque fois que nous venons au Japon, nous organisons une (ou plusieurs) étape dans une auberge traditionnelle avec Onsen. Les bains publics ne m'avaient jamais vraiment attirés avant d'y être amené pour la première fois par mon beau père, mon éducation occidentale ne m'ayant pas vraiment préparé à l'expérience...

    Cette fois, nous profitons de notre escapade sur les bords de la mer du Japon pour profiter à nouveau des bienfaits d'une eau à plus de 40°...

    Tout d'abord, quelques rudiments de comportement à connaître et à adopter. Depuis la fin de la guerre, les bains ne sont plus mixtes au japon, les américains pudibonds ayant décrété que cette pratique ancestrale nuisait aux bonnes moeurs du pays... Dommage!

 

    Donc: les hommes d'un côté, les femmes de l'autre... mais attention, cela change tous les jours, l'alternance!

     Un tuyau pour ceux qui ne lisent pas le japonais: les femmes porte rouge, les hommes porte noire!

    Arrivé au vestiaire... déshabillage complet et direction douche, armés d'une petite serviette... comme seul habit.

    Pas beaucoup de photos dans cet article, vous comprenez  qu'il serait assez mal vu de se promener dans cet endroit avec une camera...

    Premiè règle de base: le bain se prend propre! Donc il faut se laver avant d'y entrer. Pour cela, la douche s'impose. Ici, dans un onsen, inutile de chercher une cabine de douche: seulement une succession de "postes de lavage"...

    Un tabouret bas, en bois sur lequel on trouve un récipient cylindrique d'une vingtaine de cm de haut et trente de diamètre environ, en bois également Une glace, un mitigeur avec sortie sur un tuyau de douche et un orifice permettant de remplir le bac. Trois distributeurs pour du champoing, du savon de corps et du produit de rinçage. L'équipement est complet. 

    Reste à s'installer sur le tabouret et à se laver longuement et à se débarrasser du savon à grands renforts d'aspersion d'eau en se vidant le bac en bois sur la tête...

   

 

Ensuite, une fois bien propre, il faut s'armer de courage pour se glisser dans une eau à plus de 42°. Au début, cela cuit un peu, mais ensuite, on ressent totalement les bienfaits de cette eau thermale qui provient directement des entrailles de la terre.

 

    La durée du bain n'est pas limitée, mais pour ma part, j'y reste une bonne heure... Apres cela, je me sens différent, comme purifié.

    Je deviens sans conteste un adepte de ce mode de vie.

     Mais il est temps de remonter dans notre suite royale afin de s'habiller pour le repas!

 



28/12/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 478 autres membres