JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

Maison et traditions au Japon. Petits cadeaux entre amis

Tous ceux qui sont allés au Japon peuvent l'attester: l'accueil dans une famille japonaise traditionnelle est toujours particulièrement soigné.

La maison typique japonaise est une maison de plain pied largement ouverte sur un petit jardin entretenu avec soins.

 

 

 

Son ossature est en bois, ce qui permettra de la reconstruire ou de la réparer plus facilement en cas de séisme ou de typhon violents.

L'unité de mesure des pièces n'est pas le mètre... mais le tatami (jo).

Tout le monde connait ce mot, surtout les pratiquants des arts martiaux japonais. Constitué de paille de riz tressée, il est posé directement sur un plancher. Ses dimensions correspondent sensiblement à celles d'un homme couché (91 cm X 182 cm). Cette unité de base sert à déterminer la taille des pièces, des portes, fenêtres, volets... etc..

On trouve donc des pièces de 6 jo, 8 jo... Ils peuvent être disposés en damier ou alignés.

 

 

Les traditions séculaires incontournables sont toujours pratiquées partout de nos jours.

Entrer dans une maison japonaise implique donc de connaitre certaines règles et surtout de les appliquer à la lettre:

La première est de se déchausser dans l'entrée. On ne pénètre jamais dans les pièces en chaussures mais on met des pantoufles mises à disposition par les hôtes, en montant la marche menant au couloir.

Le sol de ce couloir est généralement constitué de plancher soigneusement vernis. L'accès de ce couloir vers les différentes pièces d'intérieur se fait par des portes coulissantes en bois quadrillé avec des carreaux de papier de riz.

L'ensemble est très léger, mais peu isolant. D'ailleurs, lorsqu'on veut être certain que personne n'écoute une conversation privée, il est parfois préférable d'ouvrir la porte...

En fait, il n'y a bien souvent qu'une grande pièce en plus de la cuisine, des sanitaires et de la salle de bains. Cette pièce, pratiquement vide et non décorée sert de salon, de salle à manger ou de chambre en fonction des heures de la journée. .

Attention!!! Il faut impérativement quitter les chaussons avant d'entrer dans une pièce en tatami!!! La fine et riche paille tissée couvrant le matelas de riz tressé épais de 5 cm ne résisterait pas longtemps à la semelle des chaussons d'intérieur... Ni le coeur de votre hôtesse non plus, d'ailleurs.

Cela dit, il vaut mieux avoir pris la précaution de mettre des chaussettes neuves avant d'aller visiter des amis japonais... un petit trou au niveau d'un orteil fait toujours un peu "désordre"...

Par ailleurs, on n'arrête pas de se chausser et de se déchausser dans une maison japonaise: en entrant dans une pièce équipée de tatami, on vient de le dire. Encore mieux: pour aller aux toilettes, on quitte ses chaussons dans l'entrée et on met des pantouffles réservées pour cet endroit. Surtout ne pas oublier de faire l'opération inverse en repartant!!! Le sol des toilettes est considéré comme l'endroit le plus sale de l'univers par les japonais...

Dans l'accès à la salle de bains il y aura également des pantoufles spécifiques.

L'accès aux chambres, si il y en a, dépend également de la nature du sol.

Il y a un côté pratique à cela: on peut facilement savoir si une pièce est occupée rien qu'en regardant si il y a des chaussons ou les pantoufles spécifiques devant son entrée. C'est particulièrement intéressant pour les toilettes!

La maison japonaise donne généralement sur un petit jardin typiquement aménagé de manière traditionnelle et accessible par une double porte coulissante. Une petite terrasse en bois permet d'admirer les compositions d'arbres et de fleurs, toujours réalisées avec harmonie. Une ou deux marches plus bas et on se retrouve sur une allée de graviers blancs pour faire quelques pas entre les érables et les pins aux branches rigidifiées par des bambous... Attention!!! Vous avez oublié de troquer vos pantoufles d'intérieur contre les sandales d'extérieur disposées au pied des marches!

Si vous restez dormir, vous prendrez certainement un bain pendant que vos hôtes disposeront votre futon sur le tatami. Là aussi, il y a des règles à respecter. 

Vous n'aurez pas à vous occuper de remplir la baignoire, vos hôtes l'auront fait avant vous et des sels de onsen auront été places dans l'eau, embaumant l'air de la salle de bains.

Surtout, il ne faudra pas entrer dans l'eau immédiatement!!!

Tout d'abord, prendre le temps de se laver soigneusement avant d'entrer dans le bain. Pour cela, on s'installe tout nu sur un petit tabouret, on se savonne, shampouine... et surtout on se rince consciencieusement à l'aide du pommeau de douche et on s'asperge en se vidant sur la tête le récipient généralement en bois de cèdre. 

Ensuite seulement, on pourra entrer dans une eau maintenue automatiquement à une température constante de 40° environ.  Attention, c'est chaud!!

Au Japon, le bain ne sert que pour se détendre, pas pour se laver.

Ne commettez pas la gaffe de la soirée en vidant la baignoire avant de sortir de la salle de bains!!! Contentez vous de la masquer avec le couvercle. L'eau servira pour le reste de la famille. 

Pas facile d'être invité au japon, n'est ce pas?

Comme en France, on n'arrive jamais les mains vides quand on rend visite à nos amis japonais. Le cadeau fait partie intégrante de la visite. Un souvenir de France sera toujours le bienvenu.

 

 

Les genres de cadeaux que nous apportons à nos amis sont par exemple des serviette en papier motif provencal, de la fleur de sel de camargue, des aromates de provence, des conserves de sauces, des compositions de thés aromatisé, des savons aromatisés, pour les cuisinières. Plus quelques accessoires pour les enfants... et des bouteilles de vin pour les papas! Deux grands crus de Bourgogne, un vendanges tardives alsacienne, un Châteauneuf du Pape prestigieux et un autre millésimé feront certainement le voyage... aller!

Pour donner votre présent, utilisez vos deux mains et inclinez vous légèrement en signe de respect.

Si vous faites des cadeaux emballés, les paquets devront être réalisés avec le plus grand soin. Il faut savoir que ces présents resteront intacts, bien en vue durant toute votre visite et qu'ils ne seront ouverts qu'après votre départ... Vous ne saurez peut être jamais si votre cadeau a fait plaisir ou pas.

Mais vous ne serez pas en reste car il est de coutume que le cadeau que vous recevrez la prochaine fois de vos hôtes soit d'une valeur sensiblement égale à 1,5 fois ce que vous avez offert...

Cela fait aussi partie des traditions!

Lorsque vous passez à table, bien sur il ne faut jamais commencer à manger avant que tout le monde soit servi et seulement après avoir dit "Itadakimasse". Cela ne signifie pas "bon appétit", mais "je vais manger"...

On ne croise pas les baguettes en mangeant, on ne les plante jamais dans le riz ni les autres aliments et on ne se passe jamais rien avec les baguettes. Cela est réservé aux rites funéraires.

On ne met pas de sauce dans le bol de riz blanc, il doit rester pur.

On ne se sert pas dans un plat avec ses propres baguettes, on utilise les baguettes de service.

On repose toujours ses baguettes sur le porte baguettes situé devant soi, jamais directement sur la table ni sur son assiette, ni en tavers sur son bol de riz non plus.

On ne se sert pas à boire, mais on sert son voisin... qui vous servira à son tour. On ne laisse jamais personne avec un verre vide... si le votre est vide, que vous avez soif et que personne ne vous a remarqué, remplissez celui de votre voisin de table et il vous servira aussitôt en s'excusant!

Si vous avez assez bu, laissez votre verre plein sans y toucher, mais surveillez celui de votre voisin, Si il est vide, il a certainement encore soif!

On ne se mouche jamais à table! (ni ailleurs non plus si on est en public), mais on peut faire du bruit avec sa bouche, en aspirant des nouilles par exemple... (C'est même parfois conseillé si on veut éviter de se brûler!). 

A la fin du repas, on dit toujours "Gochisosama dechta" ce qui signifie "c'était délicieux". (même si on n'a pas aimé!).

Voilà quelques brèves notions de "savoir vivre" à la japonaise... faites en bon usage!

Sayonara!

 



14/07/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 486 autres membres