JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

NINNA-JI: Temple et Jardin

Direction le nord de Kyoto pour visiter le temple Ninna-ji classé comme étant un des plus beaux temples de la ville. C'est particulièrement vrai en ce qui concerne son jardin.

 

GOPR2963.JPG

 

Fondé au début de la période Heian à la demande de l'empereur KÔKÔ, dans le but de bénir la Nation et de propager les enseignements bouddhistes, le temple Nishiyama Goran-ji a été renommé NINNA-JI, l'empereur Kôkô n'ayant pas vécu assez longtemps pour voir son achèvement. 

C'est donc l'Empereur UDA qui a présidé à l'inauguration. A la fin de son règne, il a pris les fonctions de Prêtre Principal de ce temple. Jusqu'en 1869, il sera de tradition d'avoir un Prêtre Principal de lignée Impériale à la tête de ce complexe.

An 1467, lors de la guerre de Ônin, le temple fut détruit par le feu. Un siècle et demi plus tard, il a été reconstruit grâce aux dons de Tokugawa Iemitsu, troisième Shogun Tokugawa. C'est à cette époque qu'a également été reconstruit le Palais Impérial de Kyoto.

La plupart des bâtiments visibles de nos jours datent de cette époque, y compris le jardin.

Nous entrons dans plus d'un millénaire d'histoire...

 

Capture plein écran 07122014 183924.jpg

 

L'imposante porte Niomon...

Juste après il faut acheter un ticket au guichet pour pouvoir pénétrer dans le jardin.

 

IMG_1100.JPGIMG_1076.JPG

 

 Commençons par la visite du jardin.

Après avoir acheté son ticket, on franchit la porte Ogenkan.

Historiquement, ce n'est que la porte secondaire permettant d'accéder au jardin, La principale appelée Chokushimon étant fermée aux visiteurs.

 

 IMG_1079.JPG

 

Le jardin se compose de deux parties.

La première, d'inspiration ZEN est édifiée autour d'une belle esplanade de sable ratissé que l'on découvre près de l'entrée...

 

IMG_1080.JPG

IMG_1081.JPG

 

Voici la porte Chokushimon:

 

IMG_1096.JPG

 

Et en arrière plan, l(imposante porte Niomon que nous venons de franchir:

 

IMG_1094.JPG

IMG_1088.JPG

 

 

La seconde partie est située de l'autre côté du Shinden.

C'est un jardin traditionnel japonais édifié autour d'un étang avec au second plan un paysage représentant la montagne. 

 

GOPR2964-001.JPGGOPR2966.JPGGOPR2972.JPGGOPR2969.JPGGOPR2969.JPG

 

 

 Sous cet angle, on peut apercevoir la pagode qui se dessine derrière "la montagne"...

 

IMG_1089.JPGIMG_1087.JPG

 

 Quelques détails de l'étang:

 

IMG_1090.JPGIMG_1092.JPG

 

Sur la gauche: le pavillon Hokutei:

 

IMG_1084.JPGIMG_1086.JPGIMG_1085.JPG

 

 L'intérieur est superbement décoré, des murs aux panneaux des portes coulissantes.

 

IMG_1093.JPG

 

Un dernier coup d'oeil à Niomon avant de monter vers la pagode...

 

IMG_1097.JPG

 

On passe devant la porte Chokushimon:

 

IMG_3147.JPG

 

Au printemps, lors de la floraison des cerisiers, cette partie du temple devient payante (500 ¥). 

Voici la porte Chumon:

 

chuomon.jpgIMG_3144.JPGIMG_3092-001.JPG

On parvient ensuite à la pagode de 5 étages (selon la tradition bouddhiste, son nombre d'étage doit toujours être impair).

Elle est splendide, en toute saison.

 

IMG_1101.JPGIMG_3093.JPG

 

Elle domine une plantation de cerisiers nains à floraison tardive: Omuro Sakura.

 

IMG_3137-002.JPG

 

On arrive ensuite sur l'esplanade du Kondo.

 

IMG_1104.JPG

 

 

 C'est le bâtiment le plus ancien du temple. Il fut bâti en 1613 et faisant alors partie du Palais Impérial.

Il a ensuite été transporté ici en 1637.

 

IMG_3111-001.JPG

 

 Sur sa gauche se trouveShoro,  une  sorte de petite pagode vermillon qui en fait est un clocher... à la cloche invisible!

 

IMG_1105.JPGIMG_3107-001.JPG

 

Un peu à l'écart, la statuette de Mizukake fudoson... qui doit être arrosée copieusement, bien entendu!

 

mizukakefudoson.jpg
photo_goju6b.jpg

  

Près de la porte Nishimon, le Mie-do contient trois statues importantes dont celle de Kobo daichi Kukai, le fondateur de la secte Shingon a qui on doit notamment le site de Koyasan.

Ce bâtiment est d'ailleurs bâti dans le style du temple dans lequel Kobo daichi vivait.

 

IMG_3102.JPG

 

On revient sur nos pas... de l'autre côté du Kondo se trouve le pavillon Kyozo.

 

IMG_1111.JPGIMG_1110.JPGIMG_3115.JPG

 

Au bas des escaliers, le sanctuaire Kusho-Myojin.

On peut constater une fois de plus que les religions se marient parfaitement au Japon. Il est effectivement très fréquent de trouver un sanctuaire shintoïste dans un temple bouddhiste. Les kami ne font-ils pas partie des dieux? 

 

kusho myojin.jpg
IMG_1112.JPG

 

Kannondo, un des plus anciens bâtiments du site

 

kannondo.jpg

 

Il ne reste qu'à redescendre vers la porte monumentale en admirant les gardiens menaçants placés de part et d'autre de l'ouverture centrale de Chumon.

 

GOPR2977.JPGGOPR2979.JPG
GOPR2980.JPG

Ainsi s'achève la visite de Ninna-ji.

L'entrée du jardin coûte 500 yens, le reste du site est gratuit, sauf durant la floraison des cerisiers.

Il est ouvert de 9h00 à 17h00 (16h30 en hiver).

A noter que l'on peut dormir dans ce temple, sur réservation.

 

A bientôt!



09/12/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 474 autres membres