JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

On fait les courses?

Pour préparer un repas, comme en france, la cuisinière japonaise fait les courses. Pour cela, il y a des supermarchés qui ressemblent comme des gouttes d'eau à leurs cousins français, donc inutile de vous les présenter.

Par contre, les endroits les plus prisés en ces jours de fête de fin d'année sont les sous sols des grands magasins qui proposent tous un étage de nourriture.

A KYOYO, le plus intéressant, et donc le plus fréquenté est certainement le grand magasin ISETAN situé dans la gare. On descend par les escalators et deux étages plus bas, on se dirige vers la boulangerie "Vie de France". Il faut bien avouer que le pain français est unanimement apprécié au japon. De plus, ils le font très bien.

 

 

Après quelques boutiques de vêtements, on entre dans le magasin, je vous propose une petite visite de la partie ressemblant le plus à nos supermarchés en commençant pas les rayons poissonnerie...

 

Le FUGU, mets de choix et de fête par excellence, est également vendu ici... à noter la transparence du poisson: on voit l'assiette à travers! 2000 yen (16 euros) pour voir le dessin de l'assiette... Vous voulez une bonne adresse de restaurant de FUGU?

 

Tout se vend, ou presque, dans ce poisson: ici les nageoires à plonger sans un verre de sake et à faire chauffer à haute température. L'infusion est excellente! (j'y ai goûté...)

 

Un petit tour Par le rayon boucherie pour y admirer la viande du boeuf de KOBE. On peut également remarquer à sur la photo de gauche que les tranches de viande (ici du porc)  sont emballées individuellement. Le Japon est bien LE pays de la propreté et de l'hygiène. 

Si on compte bien: 2650 yen, ça doit faire 25 euros les 100 grammes, à 200 grammes par personne, comme on sera 20 pour le réveillon... cela fera... Ah oui, quand même!

Finalement, un chapon fera l'affaire!

 

 

Un petit dessert?

OK, mais vu le prix des fruits... à plus de 10 000 yen le melon ou la quinzaine de fraises, on va s'en passer. (plus de 80 euros!!!). Si on prenait plutôt des poires... 650 yen la pièce, quand même! (5 euros)

 

Encore une boulangerie avec un nom à consonnance française. Je ne sais pas si c'est un jeu de mots volontaire, mais il est bien trouvé.

 

En solde de fin de journée: une baguette et un bâtard. Ici, la baguette à l'ancienne s'appelle "baguette rétro..."

Dans la galerie menant à ce supermarché, se succèdent des échoppes spécialisées par produits. A noter que le poulet rôti est ici considéré comme une spécialité bien française et vendue avec une cocarde!

 

 

Il faut toujours garder une place pour le fromage...

 

Et les fromages français prennent une place de choix dans l'étalage!

 

Un coup d'oeil à la décoration du rayon poisson, avant de partir vers d'autres aventures culinaires..

Il commence à y avoir du monde... Bye Bye!!!

 


Finalement, tout bien réfléchi, vous préférez aller au restaurant? Pas de problème: "Demandez le menu!"

 



25/12/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 478 autres membres