JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

Shimanami kaido (3) La découverte!

     Shimanami Kaido, la piste cyclable la plus longue du Japon relie Onomichi sur l'île principale de Honshu à Imabari sur l'île de Shikoku et passant par 6 des petites îles qui constellent la mer de Seto.

     La première étape de mon parcours est à lire ici.

     Pour découvrir le fabuleux temple Kôsan-ji, c'est ici.

 

     Le temple Kôsan-ji est à environ 35 kilomètres de Onomichi et j'ai estimé le temps de trajet retour à trois heures sans trop m'arrêter, ni trop forcer non plus. J'avais une petite heure devant moi pour poursuivre la piste jusqu'au pont qui relie les îles de Ikuchijima et Ômishima. J'ai parcouru rapidement la distance jusqu'à être à bonne distance pour le photographier.

IMG_1217.JPG

     Sur le retour, je me suis arrêté pour reprendre quelques forces près des plages de Setoda Sunset Beach. Elles étaient désertes.

IMG_1225.JPG

     Le long de la route, devant une école fermée par l'exode rural, des poupées de chiffons donnaient l'apparence figée d'une activité révolue... flippant !

IMG_1228.JPG

     De retour à Setoda, je suis passé par la rue Shiomachi... presque tous les magasins étaient fermés.

vlcsnap-2019-07-11-18h47m52s578.jpg
vlcsnap-2019-07-11-18h49m57s663.jpg

Du bord de mer, j'ai aperçu le sommet de Shiratakiyama, la montagne aux cinq cents bouddha. Et dire que je suis monté là haut ! (voir la première étape)

IMG_1246.JPG

     Le soleil déclinait lentement, accentuant la beauté des paysages.

IMG_1244.JPG

     Les deux ponts à nouveau franchis, je me suis enfin retrouvé sur l'île de Mukaijima ou avait commencé mon périple.

IMG_1241.JPG
IMG_1250.JPG

     Le matin, j'avais fait le tour de Iwashi, la petite île qui n'est pas sur le parcours de la piste cyclable... donc personne n'y va. En préparant mon voyage, j'avais repéré le petit sanctuaire Itsukushima avec son torii planté sur la plage... un peu comme un modèle réduit de Miyajima. Mais il est tellement bien caché que je ne l'avais pas vu lors de mon premier passage.

IMG_1256.JPG

     Cet après midi, j'ai bien l'intention de le découvrir et après avoir franchi à nouveau le pont d'accès à l'île, je gardais l'oeil sur toutes les plages.

 

IMG_1132.JPGIMG_1137.JPG

 

     Lors de ma pause à Setoda, j'avais bien mémorisé l'endroit sur la carte, profitant d'une connexion au réseau. Malgré cela, j'ai encore failli rater l'entrée, rien n'indiquant le lieu et le torii n'étant pas côté route.

IMG_1259.JPG
IMG_5600.JPG

     Ce petit sanctuaire ne sera jamais un haut lieu du tourisme japonais... et c'est mieux ainsi. Les rares visiteurs qui s'aventureront sur cette île pourront ainsi profiter tranquillement de ce joli torii construit en bord de plage. A marée haute il a les pieds dans l'eau et les couchers de soleil y sont certainement fabuleux.

IMG_1264.JPG
IMG_5602.JPG
IMG_1266.JPG
IMG_5614-002.JPG

     Mais je n'ai pas le temps d'attendre, il me reste une heure pour parcourir les derniers kilomètres avant de prendre le ferry et rendre le vélo dans les temps.      En utilisant toute la puissance de l'assistance électrique, je suis arrivé à la boutique avec une demie heure d'avance.

IMG_5628.JPG

     Ce soir, je m'offre un petit plaisir en cédant à mon péché mignon : la dégustation d'huîtres natures et cuites C'est la spécialité du restaurant "WARF" qui occupe une partie du premier étage de l'hôtel. Le "highball de l'étrier" a conclu agréablement ce repas.

IMG_1291.JPG
IMG_1286.JPG
IMG_1276.JPG
IMG_1269.JPG

     Un vrai moment de bonheur.

     Ce fut une journée épuisante mais riche en découvertes diverses avec les paysages de bord de mer, les vues panoramiques des points élevés, le site des 500 bouddhas, le fabuleux temple Kösan-ji et ma dernières petite merveille de torii flottant. Il m'a manqué une bonne heure pour pouvoir visiter le château Shugin et beaucoup de temps pour goûter à la cuisine locale.

     Il me reste encore la deuxième partie du trajet à découvrir, ce sera pour une autre fois, peut-être à moto. Je pense que pour bien profiter de cette région superbe, il faut y passer trois jours avec deux nuits sur les îles. 

 

A bientôt!

 

Quelques chiffres:
Au total, j'ai parcouru 85 kilomètres dans la journée. Le dateur de mes photos indique que j'ai consacré quatre heures aux visites. En m'arrêtant souvent pour photographier le paysage, j'ai donc effectué le trajet en 5 heures et demie soit environ à 15,5 Km/h en moyenne. (Merci la fée électricité...)

La première étape 20 kilomètres, mais j'ai inutilement fait le tour de Iwaji-jima.
La deuxième fait 17 kilomètres auxquels j'ai rajouté 5 kilomètres (en bleu à gauche).
Le retour m'a fait 43 kilomètres en incluant la visite du sanctuaire.
L'entrée de Kôsan-ji coûte 1400 yens.



14/07/2019
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 594 autres membres