JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

Tokyo Gay Pride

En cette période où notre bonne vieille France se déchire entre partisans et opposants au mariage pour tous, le Japon vit à sa manière les différences de moeurs.
D'une part, il faut savoir que la religion Shintoïste n'a jamais été opposée à l'homosexualité.
De plus, il existe un passé féodal ou il était fréquent que des hommes prennent comme "assistant" de jeunes garçons, que ce soit chez les marchands ou dans la classe des samouraï, un pacte était établi entre les deux amants et prenait fin à la majorité du jeune homme.
Les jeunes acteurs de kabuki "onagata"  jouant le rôle de femmes étaient très "recherchés" par les hommes fortunés ayant des penchants homosexuels.
Il est donc de notoriété publique que ces pratiques ont toujours existé. D'ailleurs, dans la constitution japonaise, il n'y a aucune loi interdisant les pratiques homosexuelles.
Mais le mariage pour tous n'est pas juridiquement reconnu, même si certaines villes acceptent parfois de le célébrer. 
De nos jours, la communauté gay japonaise s’intéresse assez peu au mariage, et considère en outre que l’homosexualité relève de l’intime et ne doit pas être un élément exposé au débat public.
Il existe cependant au Japon un acte officiel permettant à une personne d'adopter quelqu'un du même sexe si il est majeur. Ce "contrat de mariage" déguisé permet à ces couples de bénéficier des mêmes droits qu'un couple légitime au niveau de l'impôt, de l'héritage et des droits de succession.
Cette forme particulière d’adoption, détournée de son usage premier, permet donc à des couples japonais d’obtenir une forme de reconnaissance légale.
 
Nous en arrivons à l'objet de cet article...
La communauté homosexuelle de Tokyo organisait cet été sa traditionnelle "marche des fiertés". Même si je ne partage pas leurs moeurs, j'ai voulu voir ce que représente ce phénomène dans un pays à la technologie ultra moderne mais dont les racines sont encore profondément ancrées dans les traditions.
Le défilée partait du parc Yoyogi pour ensuite descendre vers Shibuya.
Ce sont plusieurs centaines de personnes qui participaient activement en arborant pour la plupart des costumes "arc en ciel". D'autres étaient vêtus de tenues plus déjantés les unes que les autres... mais globalement  toujours très "soft".
J'ai eu l'occasion de voir une "Gay Pride" à Lyon bien plus expressive et plus "hard".
La bonne humeur, la musique et la danse étaient de mise pour l'occasion.
Cela se passe dans une ambiance tranquille et bon enfant, du genre "peace and love..."
En fait, rien de surprenant quand on connait les habitudes évènementielles du Japon.
Je vous propose le reportage photo de cette manifestation:
 

 
Laissons-les continuer leur défilée...  


10/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 460 autres membres