JAPON: LE SOLEIL ROUGE

JAPON: LE SOLEIL ROUGE

TOKYO TOWER: Plein la vue!

   Tous les japonais que je connais ont une certaine fierté à me rappeler que Tokyo Tower est plus haute que notre bonne vieille Tour Eiffel... OK, mais uniquement grâce à la longueur de son antenne.

Certains vont même jusqu'à dire qu'elle est plus belle! Chacun ses goûts.

J'ai une demie-journée à "tuer" et j'en profite pour aller le vérifier de mes yeux et voir si Tokyo est intéressante vue d'en haut...

 



 Un peu d'histoire pour rappeler qu'après la deuxième guerre mondiale, il ne restait rien de Tokyo. Tout ce qui pouvait tenir debout... était couché.

La ville s'est peu à peu reconstruite, renaissant de ses cendres. Lorsque la télévision a pris son essor, en 1953, il est vite apparu comme une évidence qu'il fallait construire un édifice capable de diffuser les ondes sur toute la métropole. La Tour Eiffel était alors la tour de télécommunication la plus haute du monde et elle a servi de lointain exemple pour la structure métallique.

 


 

C'est à l'architecte Tachu NAITO que le projet a été confié. Le cahier des charges comprenait entre autre, des impératifs de résistance à des séismes supérieurs à celui du Kanto qui avait dévasté la ville en 1923. Le propriétaire voulait même que sa hauteur soit supérieure à celle de l'Empire State Building de New York qui dominait alors le monde du haut de ses 381 mètres. Mais les moyens financiers manquaient pour mener à bien ce projet pharaonique et la tour est restée plus modeste.

La construction a débuté en juin 1957 et a duré un peu plus d'un an. Pour la petite histoire, environ un tiers des poutres constituant la structure métallique proviennent des restes des chars américains utilisés pendant la guerre de Corée....

La flèche domine la plaine du haut des ses 333 mètres. C'est alors et de loin le plus haut bâtiment de la ville.

 

 

La tour est construite sur une base carrée de 80 mètres et un bâtiment occupe la partie centrale entre les piliers. On y trouve un centre commercial et un aquarium, des restaurants et deux musées.

Un pylône central permet d'atteindre les étages de la tour. Le premier peut être gravi par l'extérieur en empruntant les 660 marches d'un escalier interminable. Heureusement, trois ascenseurs facilitent l'ascension.  

L'observatoire principal est situé à 145 mètres au dessus du niveau du sol.

 

 

 

Pour pouvoir atteindre le deuxième niveau d'observation, situé juste sous l'antenne, à 250 mètres de hauteur, il faut acheter un autre billet et... attendre. Ce jour là, une heure et demie de patience!

Mais le résultat mérite de prendre son temps... Un ascenseur unique pour une vue unique. Je vous propose un 360° sur la ville... 

 

 

    Quelle vue exceptionnelle!

   Cela va du Landmark Tower de Yokohama aux tours de Shinjuku. Des tours de Ginza aux constructions futuristes de Odaiba  apparaissant derrière Raimbow Bridge. Au delà, au milieu de la baie de Tokyo, on aperçoit Umihotaru, marquant la jonction entre le pont et le tunnel franchissant le bras de mer ainsi que Kaze no to qui assure naturellement l'aération du tunnel. Notez également la vue sur le jardin de Hama Rikiyû.

Quelques vues nocturnes de la tour:

 

 

Aussi haute soit Tokyo Tower, elle n'a pas pu empêcher les immeubles de pousser comme des champignons du côté de Shinjuku et Ginza. Cela laissait d'importantes zones d'ombre dans la diffusion des images des chaines TV. La nouvelle tour de Tokyo Sky Tree a maintenant pris le relais du haut de ses 634 mètres.  

 

 

 

 

 



17/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 441 autres membres