Image default
Le Japon

Bien préparer son voyage en Asie : comment faire ?

Je vous propose quelques outils pour bien préparer son voyage en Asie, que vous partiez quelques jours, quelques semaines, pour un échange universitaire de 3, 6 mois voire 1 an ou pour une expatriation professionnelle de plusieurs années. Je ne reviens pas sur la nécessité de consulter les conseils aux voyageurs du ministère des Affaires étrangères et les fiches pays de l’Institut Pasteur. N’hésitez pas à ajouter des commentaires, la liste de ressources sera complétée en fonction de vos recommandations. Sachez que nous avons regroupé tous nos conseils dans Voyager pas cher en Asie.

1) L’information touristique

Les guides

– Il existe une offre abondante de guides touristiques en format papier. Si vous avez fréquenté des appartements d’expatriés, vous savez qu’il y a toujours deux ou trois guides abandonnés à la dernière minute par de précédents voyageurs de passage au moment de faire leurs valises pour retourner en Europe.

Pour ma part, j’utilise des guides en version électronique. Il y a deux écoles, Lonely Planet et les guides du Routard. Lonely Planet se veut exhaustif, même pour les coins les plus reculés d’Asie. Cela provoque régulièrement des situations loufoques, où on fait de grands détours pour constater que ça n’en valait pas forcément la peine. Le Routard est généralement un peu court si on sort des grandes attractions touristiques.

Dans les deux cas, on aura tout intérêt à creuser d’autres sources d’information pour ne pas enchaîner les « incontournables », ceux que vous retrouvez dans les photos de vacances en Asie sur Facebook.

Notez qu’il est possible d’acheter en version électronique des chapitres des guides Lonely Planet sur l’Asie, en fonction des pays visités.

Les sites

– Tripadvisor.fr

J’utilise surtout Tripadvisor pour repérer une solution d’hébergement. Mais le site propose également un classement pour les restaurants. Néanmoins, le fait que la plupart des internautes s’arrêtent au top 10 des meilleures adresses est souvent préjudiciable à la qualité du service fourni. C’est aussi l’assurance de se retrouver entouré d’autres touristes.

– Triposo

Je n’utilise que la version en ligne pour une information sommaire sur les grandes attractions touristiques et pour noter quelques adresses de restaurants. Malheureusement, le nombre de destinations en Asie disponible est faible pour le moment (Japon, Chine, Corée du Sud, Thaïlande et Vietnam).

– Wikivoyage Asie

Ce site est la déclinaison touristique de Wikipédia. Les recueils de phrases sont assez pratiques. Je n’utilise pas le reste pour le moment.

Les amis et les connaissances

Rien de tel que des (anciens) habitants pour donner des conseils ! Sollicitez toutes les personnes de votre entourage qui ont eu l’occasion de séjourner en Asie. Ils seront ravis de partager leur expérience, surtout s’ils ont vécu sur de longues périodes dans un pays asiatique.

C’est aussi le meilleur moyen de partager toutes vos angoisses, de poser toutes vos questions et de lever une partie des barrières qui vous empêchent d’envisager de faire le grand saut.

C’est enfin l’occasion de glaner des contacts sur place avec, qui sait, des gens qui auront la possibilité de vous accueillir, de vous héberger ou de vous faire visiter.

Pour une expatriation de longue durée, outre Looking East, ne négligez pas les groupes d’expatriés sur les réseaux sociaux. Faites des recherches sur Linkedin, Facebook et Meetup, vous devriez tomber assez vite sur un groupe. Présentez-vous et expliquez votre situation. Regardez aussi les sites des antennes de la FIAFE, souvent par ville d’accueil à l’étranger. Ils ont parfois une rubrique petites annonces pour les questions relatives au logement, aux colocations, etc.

Les livres, les documentaires et les films

N’hésitez pas à vous immerger dans les cultures que vous vous apprêtez à découvrir. Cela n’atténuera en rien votre dépaysement, mais vous aidera à mieux décrypter certaines choses. Jérôme a donné d’intéressants conseils de lecture pour explorer d’autres littératures asiatiques moins connues que celles du Japon, de la Chine et de l’Inde. Ceux qui s’intéressent au sous-continent indien justement liront avec plaisir Adelma, essai sur l’Inde.

Youtube regorge de documentaires, il suffit de taper le nom d’un pays et d’utiliser le filtre de recherche permettant d’afficher uniquement les vidéos de plus de 20 minutes. Nous postons régulièrement des documentaires sur l’Asie sur notre page Facebook.

Pour ce qui est des films, vous pouvez retrouver sur notre site plusieurs sélections thématiques, notamment pour les amateurs de films Bollywood ou de films culinaires (!).

La nourriture

En matière de nourriture, la fréquentation de quelques adresses à Paris et les meilleurs restaurants asiatiques à Paris semble un bon démarrage pour vous initier aux cultures gastronomiques d’Asie et repérer les pièges épicés.

L’avant-goût du voyage

Les visites du Paris asiatique pourront également vous préparer, nous avons régulièrement des visiteurs qui utilisent cette opportunité comme faisant partie intégrante de leur cheminement vers l’Asie ! À votre retour, c’est un bon moyen de découvrir des bonnes adresses pour retrouver le produit qui vous manque tant, mais aussi de raviver des souvenirs de voyage, en attendant la prochaine escapade en Asie.

préparer son voyage en Asie
préparer son voyage en Asie

2) Le transport

Nous avons déjà évoqué comment trouver des billets d’avion moins chers vers l’Asie avec Skyscanner, Lastminute, Go Voyages, Expedia, Opodo, Liligo, Ebookers ou eDreams. Nous nous concentrons donc ici sur les liaisons intérieures et transfrontalières propres au continent asiatique. C’est loin d’être évident selon votre destination.

Forums du site du Guide du routard

Dans le cadre d’un périple incluant la visite de plusieurs pays, les forums de voyageurs comme le site du Guide du routard sont souvent un bon point de départ pour savoir ce qui est le plus pratique entre deux villes asiatiques ou deux étapes touristiques. Il suffit d’aller sur le forum du pays concerné, puis dans la rubrique transport pour se rendre compte que la question a déjà été posée par un autre internaute. C’est aussi un bon moyen de repérer les transporteurs qui desservent le pays ou la ville.

Les forums de voyageurs fourmillent de conseils pratiques sur tous les aspects de la préparation d’un voyage en Asie, du conseil de lecture à la liste d’affaires à emporter, en passant par les règles de sécurité essentielles.

Les idées de parcours sont nombreuses et vous pouvez largement vous en inspirer pour bâtir votre propre séjour en Asie. Si vous aimez tout préparer en avance, ce qui peut se comprendre pour un premier voyage sur le continent asiatique, vous pouvez commencer à matérialiser votre itinéraire ou envisager différents parcours de manière très intuitive sur Google Maps.

Si vous êtes seul dans votre coin à rêver d’Asie, vous trouverez à n’en pas douter un voyageur expérimenté pour vous aider. Faites néanmoins d’abord une recherche interne car souvent les sujets ont déjà été évoqués. En lisant les forums, vous réaliserez que vos inquiétudes sont normales et que d’autres personnes que vous les partagent.

Si vous organisez vous-même l’intégralité de votre voyage, vous verrez sans doute qu’il y a beaucoup de pseudo-avis et de recommandations curieuses pour tel chauffeur ou telle agence de voyage locale. Faites la part des choses comme vous le feriez pour les autres sites proposant des avis et contactez plusieurs prestataires pour avoir des devis différents. En échangeant, vous constaterez assez vite des différences en termes de professionnalisme sur la qualité des conseils donnés. Faites votre enquête sur la réputation des uns et des autres avant d’arrêter un choix.

Rome2rio

Ce moteur de recherche multimodal permet de comparer de manière très facile les différents modes de transport disponibles entre deux villes. Un gain de temps extrêmement précieux pour votre organisation logistique, même si les performances du site varient beaucoup selon les pays d’Asie que vous voulez rallier.

3) L’hébergement

Le couchsurfing

Couchsurfing.org est très bien fait pour trouver l’hôte idéal, lisez attentivement les commentaires et les évaluations pour éviter les mauvaises surprises. Privilégiez les hôtes occidentaux pour éviter les décalages culturels et les incompréhensions. Les notions de confort voire d’intimité sont différentes. A réserver aux plus aguerris.

couchsurfing
couchsurfing

Les réservations d’hôtels, d’auberges de jeunesse et de guesthouses

Je passe généralement par Booking.com pour les hôtels et par Hostelworld pour les auberges de jeunesse. Ces deux références sont très riches en avis de clients, même s’il y a des sites plus spécialisés sur l’Asie, comme Agoda. Vous pouvez aussi utiliser un comparateur de prix comme Trivago ou d’autres sites de réservations comme Hotels.com et Venere.

Privilégiez l’emplacement chaque fois que vous le pouvez, car les villes asiatiques sont très étendues et la circulation souvent chaotique, comme nous l’avons déjà dit. Pour les villes les plus chères, notamment le Japon, Hong Kong ou Singapour, ne pas négliger l’hébergement chez l’habitant, avec AirBNB. On trouvera des hôtes francophones sur Bedycasa.

4) Les applications mobiles

préparer son voyage en Asie
préparer son voyage en Asie

 

  • Evernote : Idéal pour sauver des plans, prendre des notes, etc.
  • Google Maps : Il suffit de taper «OK maps» dans la zone de recherche pour que la carte affichée soit enregistrée dans la mémoire du téléphone et accessible ensuite à tout moment, même quand l’appareil est en mode avion. Idéal quand on est à la recherche de son hébergement.
  • Tripit : Pour rassembler vos réservations en un seul endroit, pratique si vous enchaînez les hébergements et les avions.
  • Packing List : Pour votre liste d’affaires à emporter. Certains anxieux prennent en photo tout ce qu’ils mettent dans leur valise pour éviter d’avoir à se réveiller en sursaut la veille du grand départ vers l’Asie. N’oubliez pas que ce qu’on met dans la valise est le reflet de nos angoisses, donc soyez méthodique, aller en Asie pour la première fois est déjà assez stressant comme cela. Si vous profitez du voyage pour investir dans une grande valise légère, regardez du côté de Samsonite, d’énormes progrès ont été réalisés en quelques années et c’est un excellent investissement.
  • Vidal du voyageur : Conseils de santé pays par pays.
  • ABCBA bons comptes bons amis : Les voyages en groupe permettent de faire des choses que l’on n’envisagerait pas de faire seul. Mais parmi les aspects ennuyeux, il y a la nécessité de tenir le compte des dépenses de chacun. Une bonne application pour noter tout et éviter les disputes.
  • Convertisseur gratuit : Pratique pour les pays utilisant les mesures anglaises et pour les monnaies.
  • XE Currency : Déjà mentionné, pour convertir les monnaies.

A lire aussi

Faire des économies sur son voyage au Japon : comment faire ?

administrateur

Tatoué.e au Japon

Irene

3 choses à savoir sur le yukata, la tenue tendance des Japonais

Irene

5 raisons d’adorer l’hôtel Hoshino Resorts KAI Aso !

Irene

Découvrez la région d’Hakone au Japon, à travers une route historique et incroyable

Irene

Top 5 des quartiers de Tokyo à visiter : notre sélection !

administrateur