Image default
Le Japon

Hoshino Resorts KAI Anjin : un ryokan contemporain empreint de légendes navales

Dès votre arrivée à Hoshino Resorts KAI Anjin, vous ressentirez l’ambiance contemporaine du lieu. Rien d’étonnant à cela, puisque l’établissement a ouvert en avril 2017.

Mais vous remarquerez aussi très rapidement les références subtiles au passé maritime du Japon : planches en bois provenant d’un ancien navire en guise de décoration dans le hall d’entrée, lanternes marines pour éclairer le hall, et rames de style antique fixées au mur.

Ces touches élégantes de décoration nautique évoquent l’histoire maritime d’Ito ainsi que le rôle de pionnier qu’a joué la région dans la construction de navires à l’occidentale.

Et c’est bien là le charme de Hoshino Resorts KAI Anjin : il a le confort et l’élégance d’un ryokan ultra moderne tout en offrant une expérience d’immersion d’une ère révolue faite d’aventures en mer et d’explorations intrépides.

Hommage à un samouraï britannique

Situé dans le village de pêcheurs d’Ito, à tout juste une heure en train de Tokyo, Hoshino Resorts KAI Anjin propose des chambres qui donnent toutes sur l’océan. En regardant par la fenêtre, vous verrez en contrebas immédiat un petit parc où sont exposées différentes sculptures de William Adams et de son navire du début du XVIIème siècle, le San Buena Ventura.

Qui est donc William Adams demanderez-vous ? D’origine britannique, il est en fait plus connu au Japon, notamment sous son autre nom : « Anjin », qui signifie pilote en japonais.

Officier de la marine britannique, Adams débarque au Japon en 1 600 et devient un proche conseiller du shogun Tokugawa Ieyasu, qui en fait le tout premier samouraï occidental. À Ito, Adams contribue à écrire un chapitre important de l’histoire navale du Japon en supervisant la construction du premier voilier de style occidental, le San Buena Ventura.

Hoshino Resorts KAI Anjin a souhaité rendre hommage à Adams de différentes façons, subtiles et parfaitement pensées.

Film naval

L’hommage le plus évident au célèbre officier est un court-métrage intitulé « The Blue-Eyed Samurai’s Journey » diffusé tous les soirs dans le lounge. Une excellente introduction à l’histoire locale, à l’œuvre d’Adams et à la vie en haute mer du temps de l’Âge des découvertes du Japon.

Chambre avec vue sur l’océan Pacifique

Dans votre chambre, vous découvrirez une décoration résolument chic et contemporaine faite là encore d’évocations du monde naval.

Et quel style !

La décoration intérieure a été chapeautée par Super Potato, une agence japonaise de design connue dans le monde entier pour ses projets d’envergure. D’élégantes touches artistiques d’inspiration maritime se mêlent habilement à la décoration générale : une longue poutre de bois flotté est suspendue au-dessus du lit, des éléments d’un gouvernail apparaissent sur une œuvre d’art contemporain fixée au mur, et les espaces nuit et jour sont séparés par un damier composé de blocs de bois.

Si chaque chambre a une décoration unique, elles se caractérisent toutes par leur atmosphère agréable et intime.

Comparé à de nombreux autres établissements KAI, ici on a le sentiment d’une décoration plus occidentale. Les lits queen size sont complétés d’un tapis au motif marin et de confortables fauteuils. Il y a néanmoins de nombreux éléments directement inspirés de la tradition japonaise, comme la plateforme surélevée sur laquelle se trouve le lit, et les fameuses toilettes Toto.

Une touche rétro-cool a été apportée à certaines chambres avec un lecteur de disques vinyles sur lequel on peut écouter une sélection de vinyles. À vous la musique d’inspiration maritime ou les morceaux évocateurs de l’époque de l’exploration navale.

Fruits de mer so British

Dans la salle à manger située au rez-de-chaussée, vous profiterez de votre propre box semi-privatisée grâce aux cloisons au look ultra pointu de Super Potato. Chacune a sa propre décoration : planches de bois, tapis coloré ou vieux bouquins.

Au menu ?

Un repas kaiseki de dégustation avec pour fil rouge, naturellement, le monde de la mer, et quelques rappels subtils à la Grande-Bretagne native de William Adams. Optez pour un Fish’n’Chips japonais, ou pourquoi ne pas vous laissez tenter par le poisson rôti aux agrumes à l’anglaise ? Vous pourrez même déguster un thé sur un plateau à trois étages !

Et pour le petit-déjeuner, vous commencerez la journée avec une soupe inspirée du petit-déjeuner classique du pêcheur, avec un bouillon de daurade agrémenté de sel, sauce soja, et gingembre.

L’océan pour inspiration

Tout ceci vous aura probablement donné envie d’explorer l’océan tout proche. Vous êtes au bon endroit ! La péninsule d’Izu, où se trouve Hoshino Resorts KAI Anjin, offre de nombreuses possibilités. Essayez-vous à la plongée, partez à l’assaut des vagues pour surfer ou longez la côte pour profiter de vues spectaculaires.

Une fois votre journée d’exploration terminée, quoi de mieux pour se réconforter que de se prélasser dans les sources d’eau chaude de l’établissement ?

Dans l’onsen situé au dernier étage, tant du côté homme que du côté femme, des bains intérieurs en granite et des bains extérieurs en roche offrent des vues panoramiques sur l’océan.

Installez-vous confortablement et détendez-vous dans les eaux chaudes de l’onsen, puis dirigez-vous dans le salon adjacent pour vous offrir un rafraîchissement avant de monter au San Buena Deck, rooftop qui ressemble au pont d’un bateau.

Avec le bleu azur de l’océan pour horizon, il ne sera pas difficile de vous imaginer aux temps de William Adams, où les récits intrépides d’exploration navale et de découvertes audacieuses avaient pour toile de fond la déferlante de vagues.

A lire aussi

Japon : 5 expériences insolites en pays de neige

Irene

24 heures à Hoshino Resorts KAI Nikko

Irene

4 spots de choix pour contempler les couleurs de l’automne

Irene

Tour du Japon en 5 idées folles

Irene

3 nouvelles destinations à Okinawa

Irene

24 heures à Hoshino Resorts KAI Tsugaru

Irene