Image default
Le Japon

HOSHINOYA Tokyo : un nouveau resort unique au cœur de la mégalopole japonaise

Situé à Otemachi et au coeur du quartier financier de Tokyo, le bâtiment interpelle, surprend par son apparence pour le peu singulière dans ce quartier d’affaires tokyoïte. À deux pas du Palais impérial et de son superbe parc, ce tout nouveau building qui abrite HOSHINOYA Tokyo est entièrement recouvert d’un maillage noir de la plus grande élégance. Discrétion nippone oblige, il faut être proche du bâtiment pour analyser cette coque de métal si particulière inspirée des imprimés présents sur les kimonos traditionnels, comme un premier écho à la tradition et à la culture du pays.

HOSHINOYA Tokyo, malgré son apparence ultra contemporaine, offre toute l’atmosphère d’un ryokan en plein cœur de la cité. Cet immeuble de 17 étages se veut le reflet des traditions japonaises en immergeant ses hôtes dans l’atmosphère d’un ryokan authentique, associé à un luxe et un raffinement contemporain. Le petit jardin japonais du parvis de l’hôtel donne déjà le ton du soin apporté à l’ensemble de l’édifice. Aux pieds des jeunes arbres fraîchement plantés, le dallage posé au sol mérite qu’on y prête attention. Toutes les pierres, sélectionnées avec soin puis assemblées une à une, donnent à voir un impeccable puzzle sans qu’aucune ne touche jamais l’autre. On imagine la patience et le savoir faire pour parvenir à la maîtrise d’un tel exercice.

Une fois la porte franchie, première émotion. Impossible de ne pas être soufflé par ce hall tout en longueur, à la fois sobre et majestueux, initié par une immense porte en bois massif. La pureté des lignes, la beauté de l’artisanat porté à son plus haut niveau, et cette atmosphère qui se dégage… Pierre et bois dominent, échos à un lieu où la nature est omniprésente. Mais à ce stade, le mystère reste entier.

L’accueil, au deuxième étage, joue les trompe l’œil. Le comptoir semblant flotter comme par magie sur la console qui lui sert d’assise… Cet imposant galet aux formes arrondies, dans les tons ocres un peu nacrés, fait référence à l’art de la laque japonaise. Le plafond conçu comme un origami constitue un autre clin d’oeil. Cet ensemble imaginé par la designer Rie Azuma – déjà l’auteur des quatre premiers resorts HOSHINOYA du groupe – est absolument remarquable. L’architecte signe là une expérience unique, créant avec brio le premier ryokan urbain du XXIème siècle.

Reste une fois le sésame obtenu à découvrir sa chambre. À l’image des lieux, elle associe les codes du ryokan à un confort moderne. La télévision y a une place, mais en toute discrétion derrière un miroir qui la masque entièrement. Ce qui surprend et séduit le plus, c’est cette atmosphère que l’architecte réussit à reproduire dans tout le bâtiment, jouant dans les chambres avec la lumière diffusée par le papier de riz des portes shoji, offrant une ambiance chaleureuse et relaxante.

Quelques instants suffisent pour se sentir bien et vouloir s’installer dans les lieux au moins quelques jours pour profiter de Tokyo, ville en perpétuelle effervescence, mais aussi de l’hôtel. Novateur, HOSHINOYA Tokyo oublie le concept du lounge, le remplaçant par un espace de vie propre, à chaque étage. Un salon accueillant, lieu commun à toutes les chambres de l’étage, où chacun vient se détendre, se rafraîchir, boire un thé, déguster un verre de saké, travailler ou profiter d’un peu de compagnie.

Pour compléter l’esprit des lieux et respecter jusqu’au bout la tradition, un Onsen, bain japonais issu d’une source naturellement chaude puisée à 1000m sous l’hôtel – est installé au 17ème étage, avec bassin intérieur et extérieur à ciel ouvert, mêlant tranquillité de l’hôtel à l’agitation de la ville.

HOSHINOYA Tokyo dispose également de son propre restaurant gastronomique opéré par un Chef de réputation internationale, et des arts de la table qui surprendront par leurs aspects ludiques et novateurs, entièrement dessinés par des artisans talentueux. Une cuisine à découvrir dans la grande salle principale ou dans un des 6 salons privatifs pour 2 à 4 personnes.

Un hôtel d’exception unique en son genre à Tokyo réunissant de grands atouts, qui va sans aucun doute être l’attraction de tous les regards de la ville et des touristes en quête de raffinement et d’expériences exceptionnelles.

A lire aussi

À la découverte du vin japonais

Irene

Petit-déjeuner japonais : que mange t-on ?

administrateur

À l’ouest du Japon : de Tomoura à Onomichi

administrateur

4 raisons de partir au Japon avec ses enfants !

Irene

Balade en voiture sur la route des fleurs d’Hokkaido

Irene

Nikko : 4 idées d’activités en famille

Irene