Image default
Le Japon

Art contemporain & hospitalité intemporelle

L’art et le design contemporain japonais sont d’une grande richesse. Parmi les grands noms qui portent fièrement ses couleurs, citons Tadao Ando et Kengo Kuma, tous deux architectes, ou bien Yayoi Kusama, artiste, ainsi que Takashi Murakami, qui puise son inspiration dans le monde des mangas.

Le Japon peut également se targuer d’avoir parmi les meilleurs musées d’art au monde, qui ne sont pas tous à Tokyo d’ailleurs. Et de fait, pour découvrir certains des chefs d’œuvre d’architecture et d’art que compte le pays, il faut se rendre dans des villes de plus petites tailles, nichées dans un écrin de verdure.

Quelle meilleure façon d’explorer la dynamique scène artistique du Japon qu’en séjournant dans un ryokan au design pointu ?

Faites votre choix entre ces trois ryokans de luxe. Leur point commun : une esthétique sans faute, et une proximité à des musées de renommée mondiale.

Tokyo à la pointe

Du haut de ses 18 étages, HOSHINOYA Tokyo est un impressionnant ryokan de luxe conçu par le cabinet d’architecture Azuma Architect & Associates. À l’intérieur, tradition du ryokan et design ultra-moderne sont entremêlés à la perfection.

Les portes coulissantes à l’entrée sont faites de bois hiba plus de trois fois centenaires, des tatamis recouvrent le sol jusqu’à l’ascenseur, et au tout dernier étage, sur le rooftop, des bains à l’air libre sont alimentés en eau thermale puisée à plus de 1 500 mètres de profondeur.

Depuis HOSHINOYA Tokyo, vous en serez quitte pour 25 minutes en métro pour rejoindre le quartier de Roppongi Hills, la destination artistique et architecturale de prédilection de Tokyo.

Au musée d’art de Mori, les expositions sont résolument contemporaines et internationales. Parmi les événements les plus courus, citons ceux de Yayoi Kusama, d’Ai Weiwei, ainsi qu’une exposition pour les jeunes talents japonais.

Le musée offre par ailleurs une vue spectaculaire sur toute la ville grâce à son emplacement aux 52ème et 53ème étages de la tour Mori.

En face, la galerie d’art de Mori fait la part belle à la culture contemporaine. Y ont ainsi été récemment représentés l’art du manga ou bien encore les prouesses scientifiques des studios Pixar.

C’est également à Roppongi que se trouve 21_21 Design Sight, bâtiment que l’on doit à Tadao Ando avec son toit en acier “plié” qui reprend les lignes caractéristiques de l’architecte. À chaque nouvelle exposition, l’ameublement change afin de faire écho à la thématique artistique abordée.

Le centre d’art national se trouve également à proximité. Même le bâtiment vaut d’ailleurs le détour avec son impressionnante structure toute en ondulation dessinée par Kisho Kurokawa.

C’est l’un des plus grands lieux d’art contemporain de tout le pays.

Hakone à l’air libre

À Hoshino Resorts KAI Sengokuhara, l’art est omniprésent. Ouvert en 2018, cet élégant ryokan est à tout juste 90 minutes en train de Tokyo, et compte dans sa vicinité parmi les meilleurs musées d’art du pays.

Le ryokan est lui-même un écrin qui accueille des toiles de peinture abstraite dès l’entrée dans les lieux. De nombreuses chambres sont aussi décorées de toiles originales au mur, peintes par des artistes ayant séjourné dans ces mêmes chambres. En soirée, des ateliers artistiques sont organisés pour les convives.

À 10 minutes en voiture se trouve le musée en plein air de Hakone. Dans un vaste parc, ce sont ainsi quelques 120 sculptures grandeur nature qui sont éparpillées ça et là. Rodin, Miro, Henry Moore et Niki de Saint Phalle sont représentés, aux côtés de talents japonais.

De nombreuses autres œuvres d’art sont exposées dans les 5 différents espaces intérieurs d’exposition, le parc étant par ailleurs doté d’une immense aire de jeu pour les enfants.

Le musée d’art de Pola est encore plus proche. Conçu pour se fondre harmonieusement dans la forêt de bouleaux de 300 ans qui l’entoure, ce bâtiment est en majorité sous terre, le niveau supérieur étant fait de verre afin de laisser la lumière naturelle inonder l’espace. On pourra y trouver des expositions temporaires organisées en parallèle de ses vastes collections de peinture, de céramique et de verrerie occidentale et japonaise.

Karuizawa : un invitation à la nature

Situé à environ une heure de Tokyo en train, HOSHINOYA Karuizawa est un établissement de sources thermales composé de villas individuelles nichées au cœur d’un vaste parc. Conçu par l’architecte Rie Azuma, ce complexe oscille en permanence entre espaces intérieurs et extérieurs, comme une invitation à laisser la nature s’inviter dans les villas.

Karuizawa étant situé au pied des Alpes japonaises, il n’est guère surprenant que la relation entre l’homme et la nature soit un thème récurrent de l’architecture locale. Le nouveau musée d’art de Karuizawa est une structure de verre soutenue en son intérieur et extérieur par des piliers blancs représentant les forêts des alentours.

La collection de ce musée est axée sur l’art japonais de l’après-guerre jusqu’à aujourd’hui.

Ryue Nishizawa, architecte lauréat du prix Pritzker, a été aux manœuvres pour la conception du musée Hiroshi Senju. Le bâtiment est situé au cœur d’un jardin composé de plantes dont les feuillages sont de plus de 150 couleurs, et sa surface au sol suit les contours des terres à l’extérieur.

Les plantes du jardin viennent s’inviter à l’intérieur en passant par un enchaînement de cours intérieures entourées de larges vitres incurvées. Le musée présente notamment le travail de Senju, artiste local connu pour ses peintures de cascades immersives.

Enfin, n’oubliez pas de visiter le musée Sezon d’art moderne, à l’emplacement spectaculaire aux abords des chutes de Sengataki et dont la collection présente de grands noms tels que Kandinsky, Miro, Pollock et Kiefer.

A lire aussi

Hoshino Resorts KAI Ito : entre exploration du littoral et détente dans les sources thermales chaudes

Irene

Un avant-goût de la culture du café à la japonaise

Irene

Atami : une destination détonante pour toute la famille

Irene

Top des festivals d’été au Japon

Irene

Nouveau look pour ce ryokan situé à la pointe nord de Honshu

Irene

Setsubun, la fête japonaise qui célèbre l’arrivée du printemps

Irene