Image default
Le Japon

Yuru-kyara : les mascottes stars du Japon

Au Japon, les jolies petites mascottes sont omniprésentes. Naturellement, chaque marque et chaque équipe de sport en a une. Mais les villes, petites et grandes, les partis politiques, les musées, et même les causes écologiques ont également leur mascotte ! Chaque année, le pays désigne même sa mascotte préférée au terme d’un concours hautement prisé.

Les yuru-kyara sont des mascottes qui représentent un site, une région, un événement, une organisation ou une entreprise. Elles sont habituellement dessinées pour être aussi kawaii que possible et ont pour but de promouvoir un site touristique ou une marque.

Ces petits personnages incarnent habituellement une caractéristique typique de la région ou de l’entreprise qu’ils représentent.

Prenons par exemple Fukkachan.

Pour faire écho aux deux symboles de sa ville d’origine, Fukaya, sa tête est surmontée de deux oignons, et des tulipes ornent sa salopette.

De nombreux yuru-kyara sont désormais de véritables personnalités nationales, adorées de millions de personnes.

Kumamon, qui est reconnu par environ 90 % des japonais, a généré plus de 100 milliards de yens en ventes de produits dérivés en 2015.

Si vous séjournez tout près de là à Hoshino Resorts KAI Aso, vous verrez très certainement Kumamon dans les boutiques ou dans les rues de la ville d’Aso.

Il a des biscuits à son effigie, des chaussons, de la bière, des boutons de manchettes, et même une chambre d’hôtel ! Et grâce à Kumamon, la préfecture a enregistré une forte hausse de sa fréquentation touristique.

Chaque année, le Japon élit sa mascotte préférée à l’occasion du Grand Prix de Yuru-Kyara. Un événement qui attire plus de 1 000 candidats et près de 50 millions de japonais participent au vote.

Parmi le palmarès de ces dernières années, citons Kumamon, et le tenant du titre : Unari-kun, petite créature mi-avion, mi-anguille, et mascotte de la ville de Narita !

A lire aussi

Les geysers les plus impressionnants du Japon

Irene

Hoshino Resorts KAI Nagato : un ryokan d’inspiration samouraï

Irene

La tête dans les nuages

Irene

Embarquez pour un voyage spirituel au Japon

Emmanuel

Le guide ultime des ramens

Irene

Un simple bol japonais qui cache un travail d’artisanat exceptionnel

Irene