Image default
Le Japon

Hoshino Resorts en 6 éco-expériences

À la recherche d’un séjour d’agritourisme au Japon ? D’un hôtel impliqué dans la communauté au sein de laquelle il est implanté avec une composante culturelle forte ? Ou d’un resort pleinement autonome qui respecte l’environnement ?

À Hoshino Resorts, nos ryokans ont été bâtis en harmonie avec la nature et les populations locales.

Voici 6 raisons de séjourner dans nos établissements en toute sérénité.

1 – L’eau de la montagne comme source d’énergie

Lorsque notre premier établissement a ouvert ses portes à Karuizawa en 1915, l’énergie hydraulique était déjà à l’honneur grâce à une roue à aubes en bois.

Ce même site est depuis devenu HOSHINOYA Karuizawa, notre ryokan écoresponsable niché au pied des Alpes japonaises, qui continue d’ailleurs de produire sa propre énergie grâce à l’eau !

En nous inspirant du modèle “De l’énergie dans mon jardin” (EIMY de son sigle anglais), nous avons construit deux stations hydroélectriques permettant de capter l’énergie de la rivière qui depuis la montagne s’écoule jusque dans les jardins du ryokan.

À cela vient s’ajouter l’énergie géothermique des sources thermales locales. Ensemble, ces deux sources permettent à HOSHINOYA Karuizawa d’être autonome à 70 % dans sa consommation énergétique.

2 – La ferme Hoshino

Situé à Hokkaido, Hoshino Resorts RISONARE Tomamu est implanté au cœur d’une station de ski de premier plan, mais dispose également d’une ferme. Les vastes étendues de la station étaient jadis des terres de pâturages pour les vaches, les moutons, les chèvres et les chevaux. Et cette tradition vient tout juste d’être remise au goût du jour avec la Ferme Hoshino.

Cette petite exploitation est particulièrement axée sur la production laitière, fournissant ainsi le lait frais servi au buffet du restaurant. La ferme produit également de la crème glacée et du beurre.

Dans le concept de la ferme à l’assiette, qui dit mieux ?

3 – Éco-tours dans une réserve naturelle

HOSHINOYA Karuizawa est niché au cœur des collines boisées au pied du célèbre volcan du mont Asama. Juste en face de l’établissement, Picchio, une organisation de protection de la faune et de la flore, offre une large gamme d’expériences d’écotourisme, dont des excursions pour partir à la découverte du saro japonais ou de l’écureuil volant.

Picchio est un partenaire de longue date de Hoshino Resorts. Ils organisent non seulement des circuits d’écotourisme, mais contribuent également activement à la protection ainsi qu’à la conservation de la faune et de la flore. On dénombre ainsi dans la réserve ornithologique à proximité de HOSHINOYA Karuizawa plus de 80 espèces d’oiseaux, dont le pic kisuki, une espèce native du Japon, et le faisan scintillant.

Picchio a également un programme de protection de l’ours noir d’Asie, présent dans cette région de Honshu. Pour promouvoir la coexistence pacifique entre les ours et les hommes, leur équipe capture les ours qui s’aventurent à proximité de la ville et les équipent d’un collier-radio pour suivre leurs mouvements. Des chiens spécialement entraînés vont ensuite chasser les ours par de forts aboiements pour les dissuader de revenir.

L’idée étant de réduire les conflits potentiels entre ours et humains.

4 – Objectif zéro déchet

Lors de votre séjour dans l’un de nos resorts, vous ne trouverez que très peu de plastique à usage unique. Les produits de toilette emballés individuellement ont ainsi fait place à des flacons à pompe rechargeables qui dispensent du gel douche, du shampoing, et de l’après-shampoing de qualité premium.

L’eau en bouteille a été remplacée par des fontaines à eau. Et nous recyclons désormais toutes les brosses à dents qui sont jetées. En 2011, HOSHINOYA Karuizawa, qui est notre établissement phare en la matière, a pu se targuer d’atteindre le zéro émission de carbone. C’est notre ambition pour l’ensemble de nos établissements.

5 – Préserver les traditions agricoles

Situé sur une minuscule île d’Okinawa, HOSHINOYA Taketomi Island redonne vie à des pratiques agricoles ancestrales. Depuis le tout début, l’établissement a été conçu pour s’inscrire dans le plus pur respect des traditions locales : toutes les villas sont ainsi construites avec des murs en bois et des toits de briques rouges.

Depuis 2017, le resort a même son propre potager. En reprenant à bon compte les conseils avisés des anciens de l’île, l’établissement contribue à perpétuer les traditions agricoles.

On y trouve ainsi de la pomme de terre Taketomi, du millet des oiseaux et du kumomami (variété locale de soja). Les récoltes sont ensuites utlisées dans les recettes du restaurant de l’établissement afin de créer des plats d’inspiration locale.

6 – Le premier établissement d’agritourisme du Japon

Hoshino Resorts RISONARE Nasu a ouvert ses portes en novembre 2019, devenant ainsi le tout premier établissement d’agritourisme du Japon. Situé au pied du mont Nasu, l’hôtel est entouré de ruisseaux de la montagne, de forêts denses et de rizières inondées.

Pendant votre séjour, vous pourrez mettre la main à la patte et récolter des fruits et légumes aux alentours. Vous pourrez vous inscrire à un atelier afin de visiter les serres et les champs et tout apprendre des herbes aromatiques et des fruits et légumes de saison.

Ou que diriez-vous de préparer votre propre pizza avec des légumes frais, et de la cuire dans un four à pierre ?

Bien entendu, le restaurant utilise des produits saisonniers et locaux de la préfecture de Tochigi, connue dans tout le pays pour son riz, ses légumes, ses fraises et ses champignons.

A lire aussi

4 spots de choix pour contempler les couleurs de l’automne

Irene

À l’ouest du Japon : les sites incontournables à Osaka

administrateur

Le tatami sous toutes ses coutures

Irene

Hoshino Resorts Oirase Keiryu Hotel, l’incroyable hôtel niché dans les bois

Irene

Hoshino Resorts RISONARE Atami : vue sur l’océan et activités en famille

Irene

La cuisine de Kanazawa

Irene