Image default
Le Japon

Hoshino Resorts KAI Aso : bien-être et nature sauvage à Kyushu

Alors que vous vous prélassez dans un bain d’eau de source chaude privatisé sur votre terrasse, vous admirez le ciel étoilé qui tend sa toile majestueuse au-dessus du parc national d’Aso-Kuju. Le seul son aux alentours de cette beauté sauvage préservée est celui de l’eau de source thermale qui perle doucement le long du bec en bois au-dessus de votre baignoire.

Ce flot continu, véritable source d’apaisement pour le corps et l’esprit, maintient l’eau à une température agréable de 41°C. Voilà l’une des nombreuses expériences luxueuses que l’on peut vivre en séjournant dans un chalet privatisé dans la région volcanique probablement la plus connue du Japon, où les paysages sont tous plus grandioses les uns que les autres.

Bienvenue à Hoshino Resorts KAI Aso, havre de paix niché au cœur de la montagne, lieu tout aussi enchanteur que fascinant. Situé à 1050 mètres d’altitude, l’établissement est au cœur du parc national d’Aso-Kuju, en direction de l’île japonaise méridionale de Kyushu.

Panorama volcanique

À votre arrivée dans le hall d’entrée de Hoshino Resorts KAI Aso, vous serez immédiatement époustouflé par la vue qui s’offre à vous. Les cinq pics du Mont Aso forment à l’horizon une ligne captivante aux formes escarpées typiquement volcaniques. Des fumerolles s’échapperont peut-être dans l’air en cas d’activité volcanique récente.

En contrebas, l’une des caldeiras les plus grandes au monde s’étend face à vous, de denses forêts de pins s’enfonçent dans la montagne et se confondent avec le vaste parc de l’établissement.

Une fois le check-in terminé, on vous guidera vers le parc de l’établissement. Vous y verrez douze chalets en pierre et en bois, tous généreusement espacés les uns des autres, avec une entrée privée par chalet.

À l’intérieur, la décoration allie à la perfection tradition japonaise et confort moderne. Des portes coulissantes et des tatamis côtoient des lits surélevés à l’occidentale, des canapés confortables et un jacuzzi.

Chaque chalet se compose d’un salon spacieux et d’une chambre aux dimensions généreuses, chaque pièce étant dotée de grandes baies vitrées avec vue imprenable sur la forêt ainsi que sur une grande terrasse équipée de chaises, d’une table et, bien sûr, d’un onsen privatisé.

S’agissant d’un ryokan de luxe, aucun détail n’est laissé au hasard : vous trouverez une radio Bluetooth, une machine Nespresso, un ensemble d’aromathérapie, des habits japonais, ainsi que des sandales geta que vous pourrez arborer dans l’établissement si vous souhaitez vivre une authentique expérience de ryokan à la japonaise.

Cuisine de montagne

Le restaurant se trouve dans le bâtiment principal, chaque table étant stratégiquement positionnée pour profiter d’une vue optimale sur le Mont Aso.

Le menu kaiseki y est d’une rare qualité : huit plats de cuisine japonaise à la présentation extrêmement soignée et mâtinés de saveurs locales de la montagne vous seront proposés.

Par exemple, vous pourrez déguster des tomates shio de la préfecture adjacente de Kumamoto, accompagnées d’un filet d’huile d’olive de Kyushu et servies avec un tofu yaumauni et sa sauce ponzu, mélange fruité de sauce soja et d’agrumes locaux.

Ou peut-être préférerez-vous opter pour une grillade de shabu shabu flambée sous vos yeux au shoshu, liqueur locale distillée à partir de patate douce.

Après le dîner, direction le lounge pour vous réchauffer devant un bon feu de cheminée et déguster un digestif avec un shochu, un thé ou un café gracieusement offert.

Lors des nuits étoilées, prenez avec vous votre verre ou tasse et dirigez-vous sur le pont ; en hiver, installez-vous au chaud sous un kotatsu pour une séance d’observation des étoiles en bonne et due forme. Ou bien, pendant les périodes de grand froid, pourquoi ne pas vous laisser tenter par un vin chaud et des chamallows grillés autour d’un feu de joie ?

La montagne dans toute sa splendeur

Aux portes de l’établissement, c’est le parc national qui vous ouvre grand les bras.

À moins de cinq kilomètres, le passage de Makinoto vous attend avec à la clé de spectaculaires sentiers de randonnée dans les montagnes de Kuju. Pour les amateurs de grands espaces, la beauté brute des paysages volcaniques offrira une vision captivante, avec ses pics enneigés et sa lumière spectaculaire en hiver, ses flancs verdoyants et parsemés de fleurs au printemps et à l’été, et ses teintes rougeoyantes et dorées à l’automne.

Sinon, le syndicat d’initiative de Chojabaru organise un circuit simple sur 2 kilomètres et demi avec de splendides vues sur la montagne.

Ou bien, pourquoi ne pas vous balader dans le parc à cheval ?

Au El Patio Ranch, des guides anglophones vous emmèneront en trekking, que vous soyez cavaliers débutants ou confirmés.

Une nature toute puissante

Si vous visitez la région, surtout n’oubliez pas de faire une randonnée à l’incontournable Mont Aso. Les randonneurs se feront une joie de parcourir ses pentes rocheuses (à condition qu’il n’y ait aucune activité volcanique). Mais s’il y a bien un endroit à ne pas manquer, c’est le point d’observation de Daikanbo.

De là, vous ne pourrez être qu’impressionné par la caldeira d’environ 25 kilomètres de circonférence, énorme cratère qui s’est creusé à l’issue d’une éruption volcanique record qui a donné à la région sa forme actuelle il y a quelques 90 000 ans.

Enfin, vous pourrez vous rendre au Caldera Bar de Hoshino Resorts KAI Aso pour un atelier ludique où vous pourrez modeler la montagne à l’aide de farine et percer un ballon pour recréer l’éruption originelle.

Maintenant que la montagne vous a fait fort impression, il est temps de retourner à votre chalet.

Et quoi de mieux pour terminer la journée que de vous immerger dans un bain chaud, rappel que la nature peut être tout aussi calmante et relaxante qu’explosive et impressionnante.

A lire aussi

Parenthèse artistique et culinaire à l’hôtel Hoshino Resorts KAI Matsumoto

Irene

Hoshino Resorts KAI Anjin : un ryokan contemporain empreint de légendes navales

Irene

Voici les 3 meilleurs spots pour skier au Japon cet hiver

Irene

Une expérience musicale unique à Hoshino Resorts KAI Matsumoto

Irene

Les secrets du papier washi japonais

Irene

Hoshino Resorts en 6 éco-expériences

Irene