Image default
Le Japon

3 samouraïs hors-catégorie

Yasuke : premier samuraï noir

À la fin du XVIème siècle, un esclave africain arrive au Japon au service d’un jésuite italien. Quelques années plus tard, il devient samouraï !

On pense que Kurusan Yasuke serait originaire du Mozambique. Rien d’étonnant à ce que son imposante stature et sa peau foncée aient immédiatement fait sensation au Japon. En peu de temps, Oda Nobunaga, seigneur féodal, le prend comme guerrier.

On ne sait que peu de chose des dernières années de Yasuke, mais son histoire est célébrée dans Kuro-suke, conte populaire pour enfants.

Tomoe Gozen : la plus célèbre des guerrières du Japon

Héroïne du folklore et des contes populaires, Tomoe Gozen est une onna-bugeisha du XIIème siècle, souvent appelée la “femme samouraï”. Elle aurait combattu pendant la guerre de Genpei et était réputée être une guerrière redoutable, excellente archère et cavalière hors-pair.

Tomoe continue d’être une source d’inspiration aujourd’hui et figure dans de nombreux mangas, romans et jeux vidéos récents.

William Adams : un samouraï so British

Plus connu sous le nom d’Anjin, qui signifie “pilote” en japonais, William Adams était un officier de navigation de la marine britannique qui s’installa au Japon après que son navire ait été pris dans une tempête en 1600.

Il deviendra par la suite un conseiller proche d’Ieyasu Tokugawa, shogun, avant de figurer parmi les tous premiers samouraïs occidentaux.

L’histoire d’Adams est célébrée à Hoshino Resorts KAI Anjin, dans la ville d’Ito, où il mena la construction du premier voilier de style occidental au Japon.

A lire aussi

Les 5 hauts lieux de contemplation des sakura

Irene

Hoshino Resorts KAI Anjin : un nouveau ryokan à l’héritage britannique

Irene

Umeshu, la liqueur japonaise d’une douceur absolue

Irene

Embarquez pour un voyage spirituel au Japon

Emmanuel

Hoshino Resorts KAI Alps : le Japon des romantiques

Irene

Hoshino Resorts Aomoriya, hommage à la culture locale et au festival Nebuta

Irene