Image default
Le Japon

Le château de Kanazawa : une prouesse architecturale

L’histoire du château de Kanazawa remonte au XVIe siècle. Occupé par la famille Maeda à la fin de celui-ci, il subira durant les siècles suivants de nombreux incendies, et un important tremblement de terre en 1858. Et pourtant, il est aujourd’hui comme neuf.

Dès l’entrée du parc, le château impressionne par sa taille et sa splendeur. À la fin du XVIIe siècle, Ni-no-maru, le bâtiment principal, était d’ailleurs nommé « le palace aux 1000 tatamis ». Détruit à deux reprises par les incendies de 1759 et 1808, il fut à chaque fois reconstruit, et c’est sur ce modèle que le château a été restauré en 2001.

Un incroyable travail de restauration

Le château de Kanazawa est le plus grand château construit en bois depuis la période Meiji. Entièrement restauré selon les techniques ancestrales japonaises, il surprend par son imposante structure bâtie en bois,  issu à 70 % de la préfecture de Ishikawa. Aucun écrou, aucun clou, ou tige métallique n’ont été utilisés pour joindre les différents éléments. Poutres et piliers s’entrecroisent selon un système incroyable, dont la mécanique est expliquée par des schémas et des maquettes placés sur le parcours de visite, et par un film en 3D qui montre en détails les différentes phases de construction.

Une visite surprenante

Depuis sa rénovation, le château se visite avec intérêt, car si la longueur du bâtiment impressionne, ce sont certainement les escaliers qui marquent le plus. Certains d’entre eux sont extrêmement difficiles à gravir tellement l’inclinaison des marches est forte. Plus tard durant la visite, c’est l’ingéniosité dont les architectes ont fait preuve lors de la conception du château qui fascine les visiteurs.

Pour prévenir des attaques ennemies, les architectes ont installé dans chaque tour des systèmes de vitres et d’ouvertures. Premièrement pour surveiller, deuxièmement pour lancer des pierres sur les éventuels assaillants qui tenteraient d’escalader le mur. À l’issue de la visite, la balade se poursuit dans le parc du château, et dans les jardins de Kenrokuen situés en face de la porte de Ishikawa-mon gate.

Une navette au départ de Hoshino Resorts KAI Kaga permet de rejoindre la ville, profitez-en pour découvrir ce trésor du patrimoine architectural japonais.

A lire aussi

Ces villes à visiter au Japon : voici notre sélection !

administrateur

Japon : 5 expériences insolites en pays de neige

Irene

5 idées d’activités à Hamamatsu

Irene

3 raisons de séjourner à HOSHINOYA Tokyo, l’exceptionnel hôtel de la capitale

Irene

3 nouvelles destinations à Okinawa

Irene

Les secrets du papier washi japonais

Irene