Image default
Le Japon

Hoshino Resorts KAI Enshu : voyage au cœur du thé vert japonais

Depuis les vastes baies vitrées de la bibliothèque du voyageur de Hoshino Resorts KAI Enshu, la vue sur le lac Hamana est superbe.

Des péninsules recouvertes de collines à la  végétation dense se jetant dans l’eau, les bateaux ondoient doucement le long de la baie, et un téléphérique fait par intermittence des incursions vers le sommet du mont Okusa qui se trouve en face.

Chaque chambre de ce ryokan de luxe, située sur une crique à l’est du lac dans la région Hamamatsu de la préfecture de Shizuoka, offre une vue identique.

Cette zone est connue pour être la capitale japonaise du thé vert, la préfecture étant le plus grand producteur de thé du pays. Lors de votre séjour ici, le thé vert occupera donc une place de choix.

Le thé vert, toute une expérience

À votre arrivée au ryokan, vous entrerez par un hall à l’éclairage tamisé et serez invité à prendre place sur l’une des chaises à ras le sol pour prendre un thé vert accompagné d’une collation namagashi.

Vous aurez également la possibilité d’assister à un atelier d’introduction au thé vert dans la salle de relaxation adjacente. Cette courte séance varie au gré des saisons, mais votre hôte vous enseignera sans doute comment préparer le thé vert à la perfection, en transférant de l’eau bouillante d’une tasse à l’autre jusqu’à l’obtention d’une température de 70 °C.

Vous serez probablement invité à vous essayer à l’art de battre la poudre matcha, voire à déguster des feuilles de thé sencha déjà infusées avec une sauce soja sucrée. Promis, c’est délicieux !

L’été, l’atelier a lieu à l’extérieur et se concentre sur le thé vert froid, un classique des boissons estivales au Japon.

À tout moment durant votre séjour, vous serez libre de choisir parmi l’un des dizaines de thés proposés dans la salle de relaxation si vous souhaitez vous faire une tasse de thé.

L’infusion s’invite au onsen

Le thé vert est aussi un ingrédient important pour les sources thermales du ryokan. Et pas uniquement à la fin du bain lorsque vous serez invité à déguster une tasse de thé sencha, puisque vous allez vous prélasser dans une eau infusée au thé !

Dans l’un des bains intérieurs se trouvent de petits paniers en osier garnis de feuilles de thé vert qui flottent à la surface de l’eau. Les vitamines et antioxydants que contiennent les feuilles se dispersent ainsi dans l’eau, véritable cure de jouvence pour la peau qui retrouve toute sa souplesse. Au printemps, l’autre bain intérieur est rempli de fleurs.

Sinon, vous pouvez vous relaxer dans l’un des bains extérieurs et profiter de la vue sur le jardin traditionnel japonais du ryokan.

Une fois que vous en aurez terminé, direction le salon récemment rénové du onsen, tout en minimalisme et élégance, pour vous relaxer avec une tasse de thé ou de saké.

Le coton mis à l’honneur dans la décoration

Dans tout l’établissement, vous remarquerez d’élégantes touches de coton qui apportent un caractère unique à la décoration de ce ryokan traditionnel.

Historiquement, Enshu fait partie des grandes régions productrices de coton du Japon, son climat tempéré étant particulièrement favorable à la production d’un coton de qualité supérieure. Pour faire écho à cette tradition locale, Hoshino Resorts KAI Enshu a intégré le coton tissé traditionnellement d’une façon tout aussi subtile que visible.

Connu sous le nom de “Enshu Men Tsumugi”, vous le retrouverez sur les chaussons du ryokan, sur les abat-jours des lampes de votre chambre, sur les écrans shoji des fenêtres, et c’est également le tissu utilisé pour la confection de votre haori, la veste de style kimono que vous pouvez porter dans le ryokan.

Anguilles en provenance du lac

Pour le dîner, il vous sera proposé un menu kaiseki en plusieurs plats axés sur le thème de l’anguille.

En prélude au plat principal, vous savourerez un assortiment d’amuse-bouches, une soupe, et une sélection de sashimis, tempura ainsi qu’un petit plat vapeur présentée avec extravagance.

Si plusieurs options vous seront probablement proposées en plat principal, la recommandation de choix se portera sur l’anguille du lac Hamana, spécialité locale.

Grâce au climat tempéré et à la pureté de ses eaux, le lac est prisé de tous les pêcheurs du pays.

Le résultat ?

Une anguille tendre, succulente, généralement préparée dans une sauce soja sucrée. Pour suivre, du thé vert, servi dans une tasse ou aussi, et c’est très probable, en ingrédient dans le dessert.

La spécialité du restaurant est d’ailleurs une confiture au thé vert accompagnée d’une sélection de fruits. Mais il vous sera également proposé une crème brûlée au thé vert, variation originale du classique français.

En famille

La région aux alentours du ryokan n’est que peu connue des occidentaux, et pourtant, elle a beaucoup à offrir.

Le parc aux fleurs d’Hamamatsu est un incontournable au printemps, les cerisiers en fleurs formant des lignes impressionnantes.

La variété de fleurs dans le reste du parc font de cette petite excursion une destination de choix tout le reste de l’année aussi. Si vous êtes avec des enfants, il y a un excellent zoo ainsi qu’un parc d’attraction, le Hamanako Pal Pal, à quelques minutes de marche du ryokan.

Qu’attendez-vous donc pour vous plonger au cœur de la culture du thé japonaise pour un séjour de relaxation et découverte ? Le cadre est splendide, les spécialités locales un délice, et le thé, de toute première classe !

A lire aussi

Hoshino Resorts RISONARE Tomamu : entre neige et rêve

Irene

3 choses à savoir sur le yukata, la tenue tendance des Japonais

Irene

Hoshino Resorts KAI Kaga : l’harmonieux mélange de tradition et de modernité

Irene

Aomori, la plus importante région productrice de pommes au Japon

Irene

Hoshino Resorts KAI Hakone : entre nature et tradition

Irene

Les 5 hauts lieux de contemplation des sakura

Irene