Image default
Le Japon

À la découverte du vin japonais

Le Japon a longtemps été l’un des secrets les mieux gardés du monde du vin. Aujourd’hui, sa réputation gagne rapidement du terrain. En effet, le koshu, cépage national, attire de plus en plus l’attention et les récompenses.

Le chardonnay japonais est reconnu pour sa fraîcheur, et le merlot du pays est particulièrement apprécié pour son caractère fruité.

Le coeur des vignobles du pays se situe dans la préfecture de Yamanashi, là où les montagnes forment une barrière au rigoureux climat de la région, où l’ensoleillement est généreux et où l’eau pure irrigue les terres.

C’est là que se trouve Hoshino Resorts RISONARE Yatsugatake, établissement décontracté et familial proposant une expérience autour du vin et des vignobles de la région. Vous pourrez goûter à différents cépages, rencontrer les producteurs locaux et découvrir l’art des accords mets-vins japonais.

Et si vous venez ce printemps, vous pourrez profiter du menu spécial Vino e Verdura concocté par l’établissement, qui allie fraîcheur de la cuisine de saison et vins légers et fruités.

Comprendre le terroir

Grâce à son partenariat avec le Domaine Mie Ikeno – implanté au coeur de la même région – et de ses événements régulièrement organisés aux côtés d’autres producteurs, Hoshino Resorts RISONARE Yatsugatake propose un point de vue authentique sur la production viticole japonaise.

Parmi les activités uniques proposées, il y a une visite à pied des vignobles et de différents domaines. Rien de tel pour être introduit au vin japonais et au terroir de la région.

Le cépage koshu est cultivé dans la préfecture de Yamanashi depuis plus de 1 000 ans, et le vin qui y est produit est connu pour sa légèreté rafraîchissante, ses notes d’agrumes et sa faible teneur en alcool. Pendant votre visite, vous découvrirez les secrets qui font la réussite de ces vignobles : un ensoleillement généreux, un climat relativement sec et de grandes variations de température entre le matin et le soir.

Vous apprendrez tout des différences subtiles, que ce soit la qualité de la terre ou l’exposition, qui confèrent à chaque vin sa propre personnalité. Et vous découvrirez également les coulisses du processus de vinification.

De débutants à connaisseurs

En sus de cette balade, Hoshino Resorts RISONARE Yatsugatake organise deux fois par jour des ateliers d’introduction au vin de Yamanashi et de la préfecture voisine de Nagano. À elles deux, ces préfectures représentent d’ailleurs plus de la moitié de la production vinicole japonaise.

Les œnophiles pourront également réserver une place au “dîner des producteurs” qui a lieu une fois par mois, une occasion unique d’entendre les producteurs discuter de leurs méthodes.

Chaque jour, vous pourrez déguster et comparer des vins dans la boutique dédiée de l’établissement qui compte 24 variétés locales. Un système de libre-service vous permettra de goûter différents vins et, muni de votre manuel, de deviner les différences entre les uns et les autres.

Mie Ikeno, vigneronne partenaire de l’établissement, est particulièrement connue pour sa capacité à faire ressortir la douceur naturelle et le manque d’acidité qui caractérisent les cépages de Yatsugatake.

Elle a étudié la viticulture en France et n’utilise aucun herbicide. Les pesticides sont gardés à leur strict minimum, et un “système d’écoulement par la gravité” permet au jus extrait et au vin fermenté de s’écouler naturellement vers le bas sans avoir recours à une pompe.

Nous vous conseillons en particulier ses excellents chardonnay, merlot, et pinot noir.

Accords printaniers

Au printemps, Hoshino Resorts RISONARE Yatsugatake offre un menu spécial accords mets-vins qui met à l’honneur les produits du printemps. L’arrivée de cette saison est toujours synonyme de nouveaux ingrédients pour la cuisine japonaise, et vous profiterez d’accords parfaits avec les vins locaux.

Que diriez-vous d’une mise en bouche à base d’asperges passées à l’eau bouillante pour qu’elles gardent toute la vivacité de leurs couleurs, servies avec des champignons frais ?

En accompagnement, un sauvignon blanc Rue de Vin de Togi, à Nagano. Les notes fruitées et d’herbes fraîches se marieront parfaitement à l’amertume de l’asperge.

Vous pourrez également goûter aux fameuses pousses de bambou takenoko dans un risotto aux légumes plein d’umami, servi dans une pâte à base de charbon de bambou et d’encre de seiche.

Un blanc du Domaine Oyamada BOW! de Koshu dans la préfecture de Yamanashi viendra apporter une note de fraîcheur toute en agrumes pour faire ressortir les saveurs de cette pâte tout en s’accordant parfaitement à la douceur des takenoko.

Si vous vous sentez d’humeur créative, n’hésitez pas à vous inscrire à un cours de découverte des accords mets-vins auprès de l’un des sommeliers de l’établissement.

Chaque saison se prête à différents accords, la cuisine de printemps étant particulièrement adaptée aux vins rosés à base de raisins noirs légèrement fermentés et de vins orange produits en fermentant la peau du raisin utilisé pour le vin blanc.

Détente et vin

L’ingrédient final de votre séjour ?

Une séance de détente au VINO SPA de l’établissement, où vous pourrez choisir un gommage au cépage merlot ou un traitement à l’huile de raisin.

À Hoshino Resorts RISONARE Yatsugatake, vous découvrirez véritablement le vin japonais sous absolument toutes ses facettes !

A lire aussi

3 samouraïs hors-catégorie

Irene

Un simple bol japonais qui cache un travail d’artisanat exceptionnel

Irene

Une vie de geisha

Irene

Le top des salons de thé asiatiques à Paris, comptoirs et boutiques

administrateur

Top 5 des quartiers de Tokyo à visiter : notre sélection !

administrateur

Halloween au Japon

Irene