Image default
Le Japon

Hoshino Resorts KAI Nagato : un ryokan d’inspiration samouraï

La préfecture de Yamaguchi, située à la pointe ouest de la principale île du Japon, est une région faite de plages tranquilles, de fruits de mer exquis et d’anciennes villes de samouraïs. La petite ville de Hagi est connue dans tout le pays pour son château et ses poteries.

Le célèbre marché aux poissons de Shimonoseki est connu pour son notoire poisson-globe, le fugu. Et Motonosumi-jinja est un magnifique sanctuaire en bordure d’océan que l’on atteint par un passage au sommet d’une falaise où se succèdent plus de 100 portes torii rouge vif.

C’est ici, dans cette région aux richesses culturelles et aux paysages sublimes, qu’Hoshino Resorts KAI Nagato ouvrira ses portes le 12 mars 2020.

Situé en lisière de la ville côtière de Nagato, ce nouveau ryokan borde la rivière Otozure et fait partie d’un projet majeur visant à revitaliser le quartier des onsens, autrefois fréquenté par de puissants samouraïs. Les convives de l’établissement pourront ainsi non seulement profiter des bains de sources chaudes, mais aussi déguster des fruits de mer de la région, le tout dans un décor inspiré de la culture des samouraïs. Quel meilleur endroit pour explorer le Japon hors des sentiers battus ?

Revivre l’âge d’or des samouraïs

À l’époque d’Edo (1603-1868), Nagato Yumoto Onsen était une station thermale florissante. Les chefs de l’influent clan Mori s’y baignaient régulièrement, et le district attirait quelque 400 000 visiteurs par an.

Ces dernières années, ce chiffre a été divisé par deux, d’où l’idée pour les autorités locales d’un vaste projet pour redonner au quartier sa gloire d’antan. Depuis 2016, Hoshino Resorts travaille ainsi avec la ville de Nagato pour revitaliser la zone fluviale et redonner vie à la station.

Dans le cadre de ce projet, des terrasses seront créées le long de la rivière, avec des plateformes flottantes appelées kawadoko installées au-dessus de la surface de l’eau.

La promenade sera éclairée la nuit et les bains publics en plein air, les plus anciens de la préfecture de Yamaguchi, seront entièrement rénovés. Sans compter que l’ouverture de Hoshino Resorts KAI Nagato apportera une nouvelle énergie à cette zone historique.

Un design inspiré de l’histoire

Les ryokans KAI rendent hommage à la culture locale. À Hoshino Resorts KAI Nagato, vous serez plongés dans l’héritage samouraï de la région. Ainsi, le hall et les chambres ont été imaginés dans un style contemporain inspiré de la culture samouraï.

Entrez dans votre chambre au sol recouvert de tatamis et vous remarquerez que le lit se trouve sur un plancher surélevé et qu’il est surmonté de motifs en treillis faisant écho aux traditions des seigneurs féodaux. La tête de lit est ornée d’un papier artisanal appelé Tokuji Washi, fruit d’une tradition de plus de 800 ans. Cet élément de décoration, jadis populaire, n’est désormais produit que par deux fabricants.

Il est fait main à partir de fibres provenant des plantes kozu et mitsumata, toutes deux cultivées par le ryokan en tant que ressources naturelles.

Les salles présentent également des pièces originales de poterie Hagi, spécialement commandées par le ryokan à des artistes locaux. Fabriqué à partir de l’argile rouge locale, le Hagiyaki était extrêmement populaire pendant la période Edo, notamment comme ustensile pour la cérémonie du thé.

Richesses naturelles

Les bains de sources chaudes du ryokan figurent certainement parmi les temps forts d’un séjour à Hoshino Resorts KAI Nagato. Ils sont notamment connus pour leurs propriétés esthétiques pour la peau.

Après avoir rajeuni votre corps dans des eaux naturellement chaudes, faites place à la détente dans le salon tout en admirant la vue sur la rivière Otozure.

Le dîner au ryokan sera l’occasion de profiter pleinement des richesses de l’océan. Le calmar fait partie des spécialités de la maison et vous le dégusterez à la fois sucré et épais, et sous forme de sashimi doux et fondant.

Mention spéciale également aux entrées à base d’oursins et au dessert à base de la célèbre orange natsumikan de la préfecture de Yamaguchi.

Explorer le littoral

À 40 minutes de route du ryokan se trouve l’un des sanctuaires les plus spectaculaires du Japon. Sur fond de falaises accidentées et de vagues déferlantes, on accède au Motonosumi-jinja par un passage de 123 portes torii rouges taillées à flanc de colline.

Par une journée ensoleillée, les couleurs contrastées en font le paradis des photographes. L’excentricité du sanctuaire réside dans le fait que la boîte à offrandes est située au sommet de la plus haute porte torii. Ce n’est que si vous parvenez à y faire atterrir votre pièce que votre souhait se réalisera ! Ryugu no Shiofuki (le bec du dragon) est l’autre incontournable du sanctuaire. De cette falaise érodée jaillit un geyser spectaculaire lorsque les vagues déferlantes entrent et sortent par de petits trous dans la roche.

Parmi les autres attractions proches du ryokan, citons la ville de samouraïs de Hagi et Akiyoshido, la plus grande grotte de calcaire du Japon.

Raison de plus pour prolonger votre séjour à Hoshino Resorts KAI Nagato, n’est-ce pas ?

A lire aussi

24 heures à Hoshino Resorts KAI Nikko

Irene

Le Japon, une destination de ski originale

Irene

Les meilleurs films Bollywood : la sélection

administrateur

Les parcs d’attractions les plus impressionnants du Japon

Irene

Le top des salons de thé asiatiques à Paris, comptoirs et boutiques

administrateur

24 heures à Hoshino Resorts KAI Tsugaru

Irene